Ouvrir le menu principal

Antoine de Noailles
Antoine de Noailles (1504–1562)

Naissance
château de Lafaye dans le Limousin
Décès
Bordeaux
Allégeance Drapeau du royaume de France Royaume de France
Grade Amiral de France
Distinctions Ordre de Saint-Michel
Autres fonctions Ambassadeur en Angleterre, lieutenant du roi en Guyenne, maire de Bordeaux, gouverneur du Fort du Hâ
Famille Maison de Noailles

Antoine de Noailles (4 septembre 1504 - 11 mars 1562 à Bordeaux) fut amiral de France et le premier comte de Noailles.

BiographieModifier

Fils de Louis de Noailles et de Catherine de Pierre-Bussière, Il se signale à la bataille de Cérisoles, et est fait Amiral de France lors de l'avènement de Henri II. Il remplit une mission en Angleterre, et négocie la trêve de Vaucelles en 1556.

Il est maire de Bordeaux, du à sa mort, élection qu'il apprend sans grand enthousiasme. Il en renforce pourtant les fortifications, s'estimant mandaté par le roi pour affirmer son autorité. Il désigne Bordeaux comme « une des plus belles villes de guerre du monde »[1].

L'abbé Vertot a publié en 1763 les Négociations en Angleterre, avec celles de ses frères François de Noailles (1519-1585) et Gilles de Noailles (1524–1600), qui furent successivement ambassadeurs à Venise, Londres, Rome et Constantinople, et qui conclurent la paix entre Sélim II et les Vénitiens).

Il est inhumé à Noailles, mais sa veuve Jeanne de Contault fait enchâsser son cœur dans un monument de la cathédrale Saint-André[1].

RéférencesModifier

Marie-Nicolas Bouillet et Alexis Chassang (dir.), « Antoine de Noailles (1504–1562) » dans Dictionnaire universel d’histoire et de géographie, (lire sur Wikisource)

  1. a et b Histoire des maires de Bordeaux, Les Dossiers d'Aquitaine, (ISBN 9782846221719, lire en ligne), pages 146-147