Ouvrir le menu principal

Andrew Kirkaldy

pilote automobile
Andrew Kirkaldy
Description de cette image, également commentée ci-après
Andrew Kirkaldy en 2009.
Biographie
Date de naissance (43 ans)
Lieu de naissance St Andrews
Drapeau de l'Écosse Écosse
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Nationalité Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni

Carrière
Qualité Pilote automobile


Andrew Kirkaldy, né le à St Andrews, est un pilote automobile britannique. Il a participé à quatre reprises aux 24 Heures du Mans.

BiographieModifier

Carrière sportiveModifier

Andrew Kirkaldy parvient en sport automobile par l'intermédiaire du karting. En 1989, il remporte le championnat junior d'Écosse avant de conquérir le championnat senior en 1993[1].

Il se dirige ensuite vers la Formula Vauxhall avec la Formula Vauxhall Junior Winter Series en 1995 où il obtient une victoire, puis pilote l’année suivante en Formula Vauxhall Junior avec à la clé quatre victoires. Enfin, en 1997, il concourt en Formula Vauxhall tout court et termine vice-champion avec trois victoires et remporte le Trophée McLaren Autosport BRDC octroyé aux jeunes pilotes[1]. L'année d'après, il continue en championnat mono-marque mais cette fois ci avec Opel et sa Formula Opel Europe, où il est là aussi sacré vice champion après avoir remporté cinq victoires[1].

Andrew s'oriente ensuite vers la Formule 3 avec le championnat de Grande-Bretagne en 1999 et 2000 où il monte à trois reprises sur la boîte et glane une pole position[1]. Durant la première année, il participe également au Super Prix de Corée ainsi qu'au Grand Prix de Macao, puis aux Masters de Formule 3 en 2000. 2001 est la dernière année de Formule 3 pour Andrew avec le championnat d'Allemagne où il ne marque que trois points, tout en effectuant une pige en Formule Atlantic.

Sa carrière s'oriente alors vers l'endurance avec le championnat FIA GT en 2002 au volant d'une Ferrari 360 Modena[1]. Il pilote également en Renault Clio Cup Grande-Bretagne où il termine là aussi vice-champion. Il continue en FIA GT lors de la saison 2003 tout en s'engageant en ASCAR et aux 24 Heures de Spa, puis lors de la saison 2004[1]. Durant cette saison, il multiplie les engagements puisqu'on le retrouve aux 1 000 kilomètres de Spa 2004, course des Le Mans Endurance Series, où il termine dernier classé, ainsi que pour ses débuts en Eurocup Formula Renault 2.0 et en British GT Championship (en) dans lequel il se classe troisième du championnat.

 
Andrew Kirkaldy en 2006.

L'année 2005 est tout aussi chargée car engage avec la Scuderia Ecosse, il dispute le championnat FIA GT, le British GT Championship où il est sacré champion avec la Ferrari 360 et les Le Mans Endurance Series où dans la classe GT2, il remporte les 1 000 kilomètres d'Istanbul et termine deuxième aux 1 000 kilomètres de Monza, place identique à celle qu'il occupera au championnat GT2 à la fin de la saison[1]. Surtout, il connaît sa première participation aux 24 Heures du Mans, toujours avec la Scuderia Ecosse et toujours au volant la Ferrari 360 Modena GTC, mais abandonne au bout de soixante-dix tours[2]. Il revient dans la classique mancelle l'année suivante avec une Ferrari F430 et se classe 17e au général mais surtout troisième en GT2[2]. Cette année 2006 est moins chargée que les deux précédentes puisqu'il ne pilote qu'en FIA GT, ce qui n'en est pas moins prolifique puisqu'il remporte trois courses et obtient six pole positions, toujours en GT2[1]. Ses engagements sont les mêmes en 2007, mais avec moins de succès car il n'obtient qu'un podium en FIA GT et il abandonne aux 24 Heures du Mans[1],[3]. Il retrouve finalement le goût de la victoire en Porsche Carrera Cup Grande-Bretagne avec un succès et avec le FIA GT 2008 avec là aussi une victoire[1]. Le FIA GT est son seul engagement en 2008, avec pour équipe la CR Scuderia[1].

 
Andrew Kirkaldy aux 24 Heures du Mans 2009.

Il connaît sa dernière participation aux 24 Heures du Mans en 2009[3]. Au volant dune Ferrari 430 GTC engagée par le JMW Motorsport, il termine 23e[3]. Dernier engagement également en FIA GT pour l'ultime saison du championnat, où il ne parvient pas à gagner mais part avec trois nouveaux podiums.

Il se relance en participant avec sa propre écurie, le CRS Racing, aux Le Mans Series 2010, obtenant un podium GT2, ainsi qu'à l'International GT Open mais ne poursuit pas ces engagements l'année suivante et ne pilote que dans le British GT Championship qu'il retrouve six ans après en être parti. Il retrouve également les 24 Heures de Spa et effectue une pige en Blancpain Endurance Series.

Sa carrière connaît alors une césure qui prend fin en 2014 avec les 12 Heures de Bathurst. Il participe ensuite à des courses et des championnats historiques à l'instar des Le Mans Classic en 2016.

Carrière de dirigeantModifier

 
Logo de CRS Racing.

Sa carrière de pilote laisse aujourd'hui place à une carrière de dirigeant car il est dorénavant patron de Mclaren GT et supervise l'équipe Garage 59[4]. Cependant, Andrew Kirkaldy est dirigeant depuis de nombreuses années car il a fondé en 2007 l'écurie CRS Racing avec Chris Niarchos[5]. L'écurie s'est engagée dans divers championnats dont le British GT Championship (en), mais aussi le championnat d'Europe FIA GT3, les Le Mans Series et l'Intercontinental Le Mans Cup.

L'écurie devient partenaire de McLaren Group en 2012 et participe au programme McLaren GT qui consiste à fournir un service technique aux écuries clientes de la McLaren MP4-12C GT3[5]. Cela explique son poste qu'il occupe actuellement chez Mclaren.

DistinctionsModifier

Durant sa carrière, Andrew Kirkaldy plusieurs récompenses listées ci-dessous[1].

  • 1997 : Jeune pilote de l’année McLaren Autosport BRDC ;
  • 2005 : Trophée Cavallino ;
  • 2005 : Drapeau d'or MSA ;
  • 2005 : Étoile d'argent BRDC ;
  • 2005 : Autosport Award pour le pilote club de l'année ;
  • 2006 : Pilote FIA GT2 de l'année.

PalmarèsModifier

Résultats en compétition automobileModifier

Résultats aux 24 Heures du MansModifier

 
Andrew Kirkaldy au volant d'une Ferrari F430 GTC aux 24 Heures du Mans 2009.
Année Équipe Équipiers Voiture Classe Tours Pos. Class
Pos.
2005   Scuderia Ecosse   Nathan Kinch
  Anthony Reid
Ferrari 360 Modena GTC GT2 70 Abd Abd
2006   Scuderia Ecosse   Chris Niarchos
  Tim Mullen
Ferrari F430 GTC GT2 311 17e 3e
2007   Scuderia Ecosse   Chris Niarchos
  Tim Mullen
Ferrari F430 GTC GT2 241 Abd Abd
2009   JMW Motorsport   Rob Bell
  Tim Sugden
Ferrari F430 GTC GT2 320 23e 4e

Notes et référencesModifier

  1. a b c d e f g h i j k et l (en) « CRS Racing », sur web.archive.org (consulté le 6 novembre 2017).
  2. a et b « Andrew Kirkaldy - Participations aux 24 heures du Mans », sur 24h-en-piste.com (consulté le 6 novembre 2017).
  3. a b et c « Palmarès d'Andrew Kirkaldy », sur les24heures.fr (consulté le 6 novembre 2017).
  4. Laurent Mercier, « Silverstone : Les brèves du mercredi… », sur endurance-info.com, (consulté le 6 novembre 2017).
  5. a et b Claude Foubert, « CRS Racing : Uniquement le programme McLaren GT en 2012. », sur endurance-info.com, (consulté le 3 février 2017)

Liens externesModifier