Andrea Sartoretti
Image illustrative de l’article Andrea Sartoretti
Andrea Sartoretti
Fiche d’identité
Nationalité Drapeau : Italie Italien
Naissance (48 ans)
à Pérouse (Italie)
Taille 1,94 m (6 4)
Surnom Sartorace
Poste Attaquant puis entraîneur
Club junior
Saison Club
1987-1988Drapeau : Italie PV Città di Castello
Parcours professionnel
SaisonClub Pts
1988-1991Drapeau : Italie PV Città di Castello
1991-1996Drapeau : Italie Porto Ravenne
1996-1997Drapeau : Italie Pallavolo Modène
1997-2000Drapeau : Italie Gabeca Pallavolo
2000-2002Drapeau : Italie Piemonte Volley
2002-2005Drapeau : Italie Trentino Volley
2005-2009Drapeau : Italie Pallavolo Modène
Sélections en équipe nationale
AnnéesÉquipe Ma.
1993-2004Drapeau : Italie Italie328
Carrière d’entraîneur
Saison Club
2009Drapeau : Italie Perugia Volley

Andrea Sartoretti (né le à Pérouse) est un joueur de volley-ball italien. Il mesure 1,94 m et joue attaquant de pointe. Il totalise 328 sélections en équipe nationale d'Italie, avec laquelle il fut champion du monde en 1998.

Le surnom de Sartoretti est « la Sartorace », parce qu'il est un grand serveur et surtout en raison de sa façon très particulière de servir.

BiographieModifier

ClubsModifier

JoueurModifier

Club Pays De À
PV Città di Castello   Italie 1988-1989 1990-1991
Porto Ravenne   Italie 1991-1992 1995-1996
Pallavolo Modène   Italie 1996-1997 1996-1997
Gabeca Pallavolo   Italie 1997-1998 1999-2000
Piemonte Volley   Italie 2000-2001 2001-2002
Trentino Volley   Italie 2002-2003 2004-2005
Pallavolo Modène   Italie 2005-2006 2008-2009

EntraîneurModifier

Club Pays De À
Perugia Volley   Italie

Directeur sportifModifier

Club Pays De À
Perugia Volley   Italie 2012
Umbria Volley   Italie 2012

Manager généralModifier

Club Pays De À
Pallavolo Modène   Italie ...

PalmarèsModifier

DécorationsModifier

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

  1. (it) « Le onorificenze della Repubblica Italiana », sur www.quirinale.it (consulté le 12 mars 2018)
  2. (it) « Le onorificenze della Repubblica Italiana », sur www.quirinale.it (consulté le 12 mars 2018)