Andrea Levy (écrivaine)

écrivain britannique
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Andrea Levy et Lévy.
Andrea Levy
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 62 ans)
Période d'activité
À partir de Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
Membre de
Genre artistique
Site web
Distinctions
Commonwealth Writers' Prize (en)
Fellow of the Royal Society of LiteratureVoir et modifier les données sur Wikidata
Œuvres principales
Small Island (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Andrea Levy, née le à Londres et morte le [1], est une écrivain britannique.

BiographieModifier

Ses parents émigrent de Jamaïque : son père en 1948[2] et sa mère peu après. Andrea Levy grandit dans le quartier populaire de Highbury. Elle fait des études et obtient un diplôme en design textile et de tissage. Elle travaille ensuite comme assistante-costumière à la BBC et au Royal Opera House puis fonde avec son mari une entreprise de graphisme.

Après la mort de son père, elle se lance dans l'écriture afin de se mettre en quête des racines de ses origines. En partie autobiographie, Every Light in the House Burnin′, son premier roman, paraît en 1994 et retient l'attention de la critique. Lauréat de plusieurs prix littéraires, Hortense et Queenie (Small Island), publié en 2004, raconte le destin de quatre personnages issus, comme les parents de l'auteure, de la diaspora jamaïcaine qui émigre en Angleterre pendant l'après-guerre. Une si longue histoire (The Long Song), paru en 2010, évoque par le truchement d'une vieille femme les conditions inhumaines de l'esclavage sur une plantation jamaïcaine de canne à sucre au début du XIXe siècle.

ŒuvreModifier

RomansModifier

  • Every Light in the House Burnin′ (1994)
  • Never Far from Nowhere (1996)
  • Fruit of the Lemon (1999)
  • Small Island (2004)
    Publié en français sous le titre Hortense et Queenie, traduit par Frédéric Faure, Paris, Éditions Quai Voltaire, 2006, 444 p. (ISBN 2-7103-2813-5)
  • The Long Song (2010)
    Publié en français sous le titre Une si longue histoire, traduit par Cécile Arnaud, Paris, Éditions Quai Voltaire, 2010, 342 p. (ISBN 978-2-7103-3161-2)

Recueil de textesModifier

  • Six Stories and an Essay (2014)

Prix et distinctionsModifier

Notes et référencesModifier

  1. (en) Richard Lea, « Andrea Levy, chronicler of the Windrush generation, dies aged 62 », sur the Guardian, (consulté le 15 février 2019).
  2. [1]
  3. Lauréats, site officiel.

Liens externesModifier