Ouvrir le menu principal
André Bourdil
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 70 ans)
AvignonVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité

André Bourdil est un peintre français, né à Pau (Pyrénées-Atlantiques) le et mort à Avignon le .

André Bourdil (1911-1982) - La tragédie cathare. Les tableaux de la série 12 ont été collés sur bois (marouflés) et cirés.

Sommaire

BiographieModifier

Très épris de culture et histoire berbère, il rencontre et épouse la sœur de Jean Amrouche, Taos Amrouche.

Après avoir été critique d'art, il suivra les Arts décoratifs en 1933-1934. Il obtint, via Jean Alazard, le prix Abd-el-Tif 1942 avec Jean-Eugène Bersier. Il sera nommé professeur de dessin au lycée Jean-Baptiste-Say puis au lycée Montaigne à Paris.

Il fonde en 1958 l'académie de peinture moderne à Marseille. Son tableau le plus connu est le Portrait d'André Gide, réalisé en 1943 à Alger, avec lequel il jouera souvent aux échecs[1].

Œuvres principalesModifier

SourcesModifier

  • Élisabeth Cazenave La Villa Abd el Tif, un demi-siècle de vie artistique en Algérie, 1998
  • Du même auteur, « Les artistes de l'Algérie », dictionnaire des peintres-sculpteurs-graveurs, 1830-1962. 2e édition 2010

RéférencesModifier

  1. Journal d'André Gide, 1943-1944