André Berthier (architecte)

architecte français
André Berthier
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 61 ans)
MâconVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
Maître
Archives conservées par

André Berthier, né le à Charolles en Saône-et-Loire, et mort le à Mâcon, est un architecte français.

BiographieModifier

Il est élève de l'École nationale supérieure des beaux-arts et d'Henri Labrouste. Il est architecte départemental en Saône-et-Loire de 1850 à 1862[2]. Le Berthier est nommé architecte diocésain d'Autun[3], succédant à Louis Dupasquier, poste dont il démissionne le .

Il est notamment l'auteur de la prison circulaire d'Autun (1855), seul exemple français de ce type d'architecture carcérale, de la chapelle de l'asile départemental de Mâcon (1853) et de l'asile Napoléon (1857) dans la même ville.

Il réalisa l'église Saint-Pierre de Mâcon entre 1859 et 1865.

Notes et référencesModifier

  1. « http://www.siv.archives-nationales.culture.gouv.fr/siv/UD/FRAN_IR_050281/c-4rk0dsqdj-w1zd77vph9hc »
  2. Charles Bauchat, Nouveau Dictionnaire biographique et critique des architectes français, Paris, André, Daly fils et Cie, , p. 609
  3. « Répertoire des architectes diocésains du XIXe siècle Berthier André », sur elec.enc.sorbonne.fr