André Barrais

joueur de basket-ball français

André Barrais
Image illustrative de l’article André Barrais
Fiche d’identité
Nationalité Drapeau de la France France
Naissance
Levallois-Perret (France)
Décès (à 83 ans)
Plougastel-Daoulas (France)
Taille 1,82 m (6 0)
Carrière professionnelle *
SaisonClubMoy. pts
Championnet-Sports,
Stade brestois,
Étoile dinardaise.
Sélection en équipe nationale **
1945-1949Drapeau : France France (6 sél)2

* Points marqués dans chaque club dans le cadre de la saison régulière du championnat national.
** Points marqués pour l’équipe nationale en match officiel.

André Barrais, né le à Levallois-Perret (Seine) et mort le à Plougastel-Daoulas (Finistère) est un joueur de basket-ball français.

BiographieModifier

Il évolue sous les couleurs de Championnet-Sports, un patronage catholique affilié à la Fédération sportive de France[1], puis du Stade brestois et de l'Étoile dinardaise[2].

Après avoir fait ses débuts internationaux au sein de la Fédération gymnastique et sportive des patronages de France, André Barrais intègre l'équipe de France avec Maurice Girardot le à Bruxelles (Belgique) contre la Belgique. Il remporte la médaille d'argent aux Jeux olympiques d'été à Londres[3] et termine sa carrière internationale contre la Belgique à Bruxelles le .

Il devient dès l'année suivante entraîneur de l'Alsace de Bagnolet.

André Barrais dirige ensuite le centre régional d'éducation physique et sportive (CREPS) de Dinard

PalmarèsModifier

NotoriétéModifier

Créateur du mini-basket dans les années 1950[3], il a laissé son nom à un challenge de basket tous âges, des babies aux seniors, organisé et patronné par la ville de Dinard.

En 1955, il est l'auteur d'un ouvrage de référence : Basket-ball, techniques simplifiées et progressions d'apprentissage.

Notes et référencesModifier

  1. Fabien Grœninger 2004, p. 299
  2. Kévin Bernard, « Les sept médaillés olympiques à la loupe », Ouest-France, no 20349,‎ .
  3. a et b Jean-Marie Jouaret 2012, p. 231

BibliographieModifier

Liens externesModifier