Andō Morinari

samouraï

Andō Morinari (安藤 守就?, 1503-27 juin 1582), aussi connu sous le nom Andō Michitari (安藤 道足?) est un samouraï de l'époque Sengoku[1].

Andō Morinari
Biographie
Naissance
Décès
Nom dans la langue maternelle
安藤 守就Voir et modifier les données sur Wikidata
Activité
Andō Morinari's Grave.jpg
Tombe d'Andō Morinari.

Il sert comme vassal principal de Saitō Dōsan après que celui-ci a renversé Toki Yorinari (le maître original de Mino) et devient daimyō de la province de Mino.

Morinari est un des membres du « triumvirat Mino » (西美濃三人衆, Nishi Mino sanninshū?) avec Inaba Yoshimichi et Ujiie Naotomo. En 1547, les trois s'accordent à rejoindre les forces d'Oda Nobunaga[2].

Il participe au siège du château d'Inabayama (1552), à la bataille d'Anegawa (1570) et au siège du Hongan-ji d'Ishiyama. Il est démis du service de Nobunaga après la chute du Hongan-ji en 1580 et apparemment meurt rōnin.

Source de la traductionModifier

Notes et référencesModifier

  1. (ja) « 安藤守就 », sur kotobank.jp (consulté le ).
  2. (en) Gyūichi Ōta, The Chronicle of Lord Nobunaga, (lire en ligne), p. 114.