Ana Carrasco

pilote moto espagnole

Ana Carrasco Gabarrón, née le est une pilote de moto espagnole. Première femme à remporter une course dans un grand Prix, lors de l'édition 2017 du Supersport 300 (en), nouvelle classe de promotion disputée dans le cadre du championnat Superbike, elle remporte ce championnat lors de l'édition 2018 avec deux nouvelles courses remportées.

Ana Carrasco
Ana Carrasco, Brno Circuit 2018 - 02 (cropped).jpg
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (23 ans)
CehegínVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
Ana Carrasco GabarrónVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Pilote de motoVoir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Site web

BiographieModifier

Ana Carrasco Gabarrón commence à conduire la mini moto de sa sœur (qui ne s'en sert pas) à l'âge de trois ans[1],[2].

Carrasco obtient des victoires dans des courses de moto dans la catégorie junior des championnats 125 cm3 Extremeño Speed et Murcia-Pre-GP dans la même catégorie en 2009.

Elle participe ensuite au championnat FIM CEV International Championship en 2011, devenant la première femmes à obtenir des scores dans ces séries et passe ensuite au Moto3 les années suivantes.

Carrasco commence les compétitions dans les championnats du monde Moto3 en 2013 pour JHK Laglisse.

Elle est la première femme à marquer des points dans les séries en finissant 15e au Grand Prix moto de Malaisie, répétant l'exploit en terminant huitième à la clotûre de la saison du Grand Prix moto de la Communauté valencienne. Carrasco rejoint l'écurie RW Racing en 2014 mais termine sa saison plus tôt en raison de problème de sponsoring. En 2015, sa saison est compromise par des blessures au genou avec l'équipe RBA Racing en 2015. En 2016, elle peine dans les championnats enropéens FIM CEV Moto2 avec Griful, bien qu'un changement d'écurie pour rejoindre ETG Racing dans le grand prix moto Supersport 300 en 2017 se solde par la première victoire d'une femme dans un grand prix moto mondial[3], durant la septième course sur le circuit Autódromo Internacional do Algarve[4].

En 2018, elle s'impose lors de deux courses, en Italie et au Royaume-Uni[5], et remporte le Supersport 300 (en) de 2018 en conduisant une Kawasaki Ninja 400 avec l'équipe junior de David Salom (en), et devient la première femme pilote dans l'histoire à gagner un grand prix de moto dans une course sur piste face à ses concurrents masculins[6]. En 2019, Carrasco dispute la saison au sein d'une nouvelle structure de Kawasaki Provec[7]. Elle remporte deux courses, à Misano en Italie[8] puis à Magny-Cours[9] et termine à la troisième place du championnat. En fin de saison 2019, elle essaie la moto sur laquelle Jonathan Rea remporte le championnat Superbike (en)[10].

RéférencesModifier

  1. (en) Jaime Martín, « Ana Carrasco, more than a pretty face », sur www.marca.com (consulté le 19 janvier 2020).
  2. (es) Mela Chércoles, « Ana Carrasco hace historia con 14 años », sur AS.com, (consulté le 19 janvier 2020).
  3. Des pilotes féminines ont déjà remportées des courses moto en grand prix, mais uniquement en side car.
  4. (en) Bryan Armen Graham, « Ana Carrasco becomes first woman to win solo championship motorcycle race », sur theguardian.com, .
  5. (en) « Ana Carrasco, Female Driver Of The SSP300 Italian Race, Won The Championship Again », sur mpm-powersports.com, .
  6. « Motocyclisme: Ana Carrasco s'impose dans un monde d'hommes », RTS, (consulté le 19 janvier 2020).
  7. « Ana Carrasco et Kawasaki Provec WorldSPP300 sont prêts pour 2019 », sur kawasaki.fr, .
  8. (es) « Ana Carrasco gana en Misano su primera carrera del año », sur rtve.es, .
  9. (es) Alex López-Rey, « Manu González, Campeón del Mundo de Supersport 300; Ana Carrasco gana en Francia », .
  10. « [WSBK] Superbike : Ana Carrasco va essayer la Kawasaki de Jonathan Rea ! », sur Paddock GP, (consulté le 19 janvier 2020).

Liens externesModifier