Amy Austin

écologiste argentine

Amy Theresa Austin, née à Seattle, est une écologiste argentine spécialiste des écosystèmes terrestres.

Amy Austin
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (58 ans)
SeattleVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Membre de
Latin American Academy of Sciences (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Distinctions

Biographie modifier

Enfance et éducation modifier

Amy Austin est née à Seattle dans l'État de Washington. Elle grandit en Floride car son père travaillait pour le Programme Apollo de la NASA[1]. En 1988, Amy Austin reçoit un Baccalauréat ès Arts en sciences de l'environnement à l'université Willamette en Oregon. En 1997, elle achève sa thèse de doctorat en sciences biologiques à l'université Stanford[2].

Carrière modifier

Après sa thèse, elle sollicite une bourse de la National Science Foundation pour effectuer ses recherches postdoctorales en Argentine dans la région de Patagonie. Elle y apprend l'espagnol et se fait naturaliser argentine. En 2005, elle commence à enseigner à la faculté d'Agronomie de l'Université de Buenos Aires. Elle est également chercheuse au Conseil national de la recherche scientifique et technique argentin (CONICET)[citation nécessaire].

Ses recherches se concentrent sur la compréhension du fonctionnement du cycle du carbone dans les écosystèmes terrestres et sur l'impact de l'activité humaine sur ces écosystèmes[citation nécessaire].

Elle fait partie du comité de lecture du journal of Ecology[3].

Récompenses modifier

Références modifier

  1. (es) « Amy Austin, del Conicet, recibe en París el premio L'Oréal-Unesco para Mujeres en la Ciencia »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur lanacion.com.ar, (consulté le ).
  2. (en) « Associate Professor, Ecology Principal Research Scientist, CONICET University of Buenos Aires  IFEVA-CONICET Facultad de Agronomía », sur agro.uba.ar, (consulté le ).
  3. (en) James Ross, « Amy Austin – 2018 L’Oréal-UNESCO for Women in Science award winner », sur jecologyblog.wordpress.com, (consulté le ).
  4. « La Fondation L’OREAL et l’UNESCO révèlent le palmarès 2018 de la 20e édition du Prix pour les femmes et la science », sur fr.unesco.org, (consulté le ).
  5. a et b « Amy T. Austin », sur www.agro.uba.ar (consulté le ).

Liens externes modifier