Amir Pnueli

Amir Pnueli (hébreu : אמיר פנואלי) est un informaticien israélien né le et mort le d'une hémorragie intra-cérébrale[1],[2].

Il a obtenu le prix Turing et le prix Israël.

BiographieModifier

Amir Pnueli est né dans le moshav Nahalal en 1941. Son père, qui était enseignant, a fondé le département de littérature hébraïque de l'université de Tel-Aviv. En 1945, sa famille déménage pour Holon. Il étudie les mathématiques au Technion à Haïfa, puis passe son doctorat à l'Institut Weizmann de Rehovot sous la direction du professeur Haïm Leib Pekeris.

Amir Pnueli a reçu le prix Turing en 1996 pour un « travail fondateur introduisant la logique temporelle en informatique et pour des contributions exceptionnelles à la vérification des programmes et systèmes ». Ses travaux ont notamment porté sur les notions de vivacité et d'équité dans les systèmes concurrents et à leur intégration dans les techniques de model checking. En 1998, il reçoit le titre de docteur honoris causa de l'université Joseph-Fourier - Grenoble 1[3].

Amir Pnueli était récemment professeur à l'Institut Weizmann en Israël et à l'université de New York, aux États-Unis d'Amérique.

RéférencesModifier

  1. Weizman Institute Faculty of Mathematics and Computer Science, 3 novembre 2009 : With deep sorrow we announce the demise of Professor Amir Pnueli on November 2, 2009.
  2. (en) « Amir Pnueli, Pioneer of Temporal Logic, Dies at 68 », The New York Times, 14 novembre 2009.
  3. Université Joseph-Fourier - Grenoble 1.

Liens externesModifier