Ouvrir le menu principal

Allgemeine Gesellschaft der Schweizerischen Uhrenindustrie AG

ancien groupement de fabricants de montres suisse, fondé à Genève en 1931, a fusionné en 1983 avec la SSIH pour former la Société de Microélectronique et d’Horlogerie (SMH), laquelle fut renommée plus tard Swatch Group

Allgemeine Gesellschaft der Schweizerischen Uhrenindustrie
Création 1931
Disparition 1983
Forme juridique Société anonyme de droit suisse
Siège social SuisseVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité Horlogerie

L'Allgemeine Schweizerische Uhrenindustrie AG (ASUAG ; en français Société générale de l'industrie horlogère suisse SA) est un ancien groupement de fabricants de montres suisse. Il a été créé en 1931[1] afin de résister aux crises qui menaçaient le marché horloger.

Sommaire

Le groupementModifier

L'ASUAG regroupait:

  • Les Fabriques d'Assortiments Réunies SA
  • Les Fabriques des Balanciers Réunies SA
  • La Société des Fabriques des Spiraux Réunies SA

En 1983, l'ASUAG fusionne avec la Société suisse pour l’industrie horlogère (SSIH), un autre grand groupe horloger suisse, pour former la Société de microélectronique et d'horlogerie (SMH), aujourd’hui rebaptisée Swatch Group[2].

BibliographieModifier

  • Boillat, Johann, Les véritables maîtres du Temps. Le cartel horloger suisse (1919-1941), Alphil, Neuchâte, 2013, 758 p. (ISBN 978-2-940489-35-0)
  • Dr. h.c. Eugène Péquignot, Revue économique et sociale : bulletin de la Société d'Etudes Economiques et Sociales, Lausane, (lire en ligne), Tome 1, Cahier 1, pp. 13-29
  • Frédéric Baumann, Société générale de l'horlogerie Suisse S.A., ASUAG: 1931-1956, Arts graphiques Schüler S.A.,
  • Boillat, Johann, La création du cartel horloger suisse par les organisations patronales (1924-1939), (lire en ligne)
  • (en) « ASUAG », sur Watch Wiki (consulté le 19 mai 2015)

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier