Alinghi 5

Alinghi 5
Image illustrative de l’article Alinghi 5
Alinghi 5
Gréement Marconi avec GV à corne
Histoire
Architecte Alinghi Design Team
Chantier naval Decision S.A et base Alinghi
Lancement juillet 2009
Équipage
Équipage 14 personnes
Caractéristiques techniques
Longueur de coque 90 pieds (29,70 mètres)
Maître-bau 22-23 mètres (estimation)
Déplacement 18-20 tonnes (estimation).
Voilure 750 m2 (environ) pour le près et 1 200 m2 (estimation) au portant
Carrière
Armateur Ernesto Bertarelli

Alinghi 5 est un catamaran de compétition suisse, "defender", sous les couleurs de la Société nautique de Genève, de la 33e Coupe de l'America, perdue face à BMW Oracle -USA 17 du syndicat BMW Oracle Racing, en , avec 2 défaites. Le voilier a été conçu par le Design Team de l'équipe Alinghi, composé de 23 personnes et coordonné par Grant Simmer, avec Rolf Vrolijk à la tête de cette équipe en tant que premier architecte et construit par le chantier Decision S.A.. Il est barré lors des régates par Ernesto Bertarelli et Loïck Peyron.

ÉquipageModifier

Innovations, détails de conception et caractéristiques techniquesModifier

 
La forme en S d'un foil d'Alinghi 5

La structure en Y de ce catamaran (voir référence) est inspirée de celle d'Alinghi 41, dit « le black » : un réseau de câbles reprend une partie des efforts subis par le mât et les bras de liaisons[1].

Le catamaran est équipé de deux dérives/foil : ces appendices impressionnants (8 mètres pour 500 kg de fibres de carbone environ) en forme de S font office, par petit temps, de dérive (enfoncement maximal) et de foil par vent plus soutenu (enfoncement intermédiaire).

Il est équipé d'un moteur qui permet de hisser et de border les voiles.

Ses étraves sont dites « inversées » ou « perce-vague » : elles conjuguent faible traînée et fort volume.

150 capteurs sont disposés sur la coque et sur les bras de liaison et bout-dehors pour mesurer les efforts et prévenir tout risque de casse[2].

Des carénages ont été ajoutés à l'arrière des bras de liaison du voilier pour en améliorer l'aérodynamique.

Le franc bord maximal se situe au niveau du bras de liaison avant.

Caractéristiques techniquesModifier

Type de bateau : catamaran en carbone composite

TransportModifier

Alinghi 5 a été transporté en hélicoptère depuis la Suisse vers l'Italie.

La courseModifier

 
Alinghi 5 peu après sa mise à l'eau.

USA 17 remporte la première manche (le ) avec 15 minutes et 28 secondes sur le defender suisse, ayant dû effectuer une pénalité.

Le challenger remporte la seconde manche (le ) avec 5 minutes et 26 secondes d'avance sur Alinghi 5, qui a de nouveau écopé d'une pénalité. Cependant, à l'arrivée, le doute subsiste : à l'arrière du catamaran suisse flotte un pavillon rouge (le pavillon de réclamation). Le jury tranche ensuite en faveur de BMW Oracle qui gagne cette 33e édition de la Coupe de l'America par deux à zéro. Après l'avoir gagnée en 2003 puis l'avoir victorieusement défendue en 2007, Alinghi perd la Coupe de l'America.

SolidaritéModifier

Les voiles d'Alinghi 5 ont été envoyées à Haïti pour venir en aide aux victimes du séisme. Elles ont servi à confectionner des tentes.

Notes et référencesModifier

  1. D.R. (Alinghi), « Alinghi 5 : un géant innovant ! », Voiles et Voiliers, (consulté le 29 mars 2011)
  2. Pierre Nusslé, « 33e Coupe de l'America : le match du gigantisme », La Tribune de Genève, (consulté le 23 mars 2011)

SourcesModifier

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier