Ouvrir le menu principal

Alima
Illustration
Rive de l'Alima, entre Oyo et le confluent avec le Congo.
Caractéristiques
Longueur 500 km
Bassin 20 350 km2
Bassin collecteur Congo
Débit moyen 700 m3/s
Cours
Source confluence des rivières Dziélé et Lékéti
· Localisation Lékéti
Confluence Congo
· Coordonnées 1° 36′ 01″ S, 16° 36′ 58″ E
Géographie
Pays traversés République du Congo
Principales localités Okoyo, Boundji, Oyo

L’Alima est un cours d'eau de République du Congo, affluent du Congo.

GéographieModifier

Elle est formée par la confluence des rivières Dziélé (ou Djiélé) et Lékéti, près de la ville du même nom (Lékéti). Les villes d'Okoyo, Boundji et Oyo en sont riveraines. Des pirogues motorisées relient Lékéti à Oyo, puis Oyo à Mossaka et Loukoléla, deux villes situées sur la rive droite du fleuve Congo, au nord de son confluent avec l'Alima. Lékéti et Oyo disposent de ports fluviaux, où se pratique notamment le commerce du poisson séché et fumé.

AffluentsModifier

Elle a pour affluents notables :

HistoireModifier

Au début du XXe siècle, la région de l'Alima et ses populations ont été abondamment documentées par Albert Courboin (1879-1910), anthropologue et linguiste, également photographe[1].

Le missionnaire Édouard Épinette mourut sur l'Alima en 1907[2].

Notes et référencesModifier

  1. A. Courboin, « Les populations de l’Alima », Bull. Soc. Roy. Géogr. Anvers, 1904, XXVIII, pp. 273-308 ; 1908, XXXII, p. 649-670.
  2. P. Commauche, Histoire d’une vocation. Le P. Édouard Épinette, prêtre de la Congrégation du Saint-Esprit, missionnaire du Haut-Congo français, Paris, 1912, 394 p.

BibliographieModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

  • G. G. Beslier, Au pays de l’Alima, Paris, Proc. Gén. PP. Saint-Esprit, 60 p.
  • Albert Courboin, « Les populations de l’Alima », Bull. Soc. Roy. Géogr. Anvers, 1904, XXVIII, pp. 273-308 ; 1908, XXXII, p. 649-670.
  • Elso Dusseljé, Les Tégués de l’Alima, Congo Français, Anvers, Impr. de Cauwer, 1910, 125 p.
  • Y. Le Boulbin, « Contribution à l’étude du Congo Français : Loango, Alima, Franceville », Bull. S.G. Comm. Paris, XXXI, n° 7, juil. 1909, p. 457-475.
  • Jean Prat, Petite grammaire mbochie et dictionnaire. Rivière Alima. Congo Français, Brazzaville, Miss. Cath., 1917, XXXVII, 96 p.
  • G. Sautter, Monographie régionale des bassins de la Likouala-Mossaka, de l’Alima et de la Nkéni, annexe aux rapports de la mission Maumon, Paris, 1962, 7 0 p.