Alice et la Diligence

livre de Carolyn Keene

Alice et la Diligence
Image illustrative de l’article Alice et la Diligence
Diligence Wells Fargo

Auteur Caroline Quine
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Roman policier pour la jeunesse
Version originale
Langue Anglais américain
Titre The Clue in the Old Stagecoach
Éditeur Grosset & Dunlap
Collection Nancy Drew Mystery Stories
Lieu de parution New York
Date de parution 1960
Version française
Traducteur Claude Voilier
Éditeur Hachette Jeunesse
Collection Bibliothèque verte
Lieu de parution Paris
Date de parution 1969
Type de média Livre papier
Illustrateur Albert Chazelle
Couverture Albert Chazelle
Nombre de pages 248
Chronologie
Série Alice

Alice et la Diligence (titre original : The Clue in the Old Stagecoach, littéralement : L’Énigme de la vieille diligence) est le trente-septième[1] roman de la série américaine Alice (Nancy Drew en VO) écrit par Caroline Quine, nom de plume collectif de plusieurs auteurs. L'auteur de ce roman est Harriet Adams.

Aux États-Unis, le roman a été publié pour la première fois en 1960 par Grosset & Dunlap, New York. En France, il est paru pour la première fois en 1969 chez Hachette Jeunesse dans la collection « Bibliothèque verte » sous le no 382. Il n'a plus été réédité en France depuis 2001.

Le roman débute ainsi : avant de mourir en 1853, le transporteur Albert Langstreet a laissé une lettre dans laquelle il écrit avoir caché une chose de grande valeur dans sa diligence. La lettre est inachevée et n'indique pas l'endroit où il a caché la voiture. Mme Stone, la petite nièce d'Albert Langstreet, confie à Alice la mission de retrouver la diligence. Mais d'autres ont eu vent du précieux chargement de la diligence perdue...

Résumé détaillé modifier

Remarque : le résumé est basé sur les éditions cartonnées non abrégées parues de 1969 à 1972 en langue française.

En compagnie de ses fidèles amies Bess et Marion, Alice commence son enquête, munie de la photographie de la diligence. Elle rencontre Mme Pauling, qui habite Francisville (où se déroule l'action) et qui voudrait faire renaître le village abandonné de Bridgeford. Au cours d'une enquête longue, difficile et parsemée d'embûches, Alice et ses amis vont être confrontés à des enlèvements, explosions et menaces de mort. Finalement, Alice trouvera l'emplacement de la diligence, enterrée en un endroit sablonneux. L'une des sacoches trouvée dans la diligence indique l'endroit où Albert Langstreet avait caché un petit trésor. Lorsqu'on trouve ce trésor, qui d'ailleurs ne consiste ni en argent ni en bijoux mais en des timbres anciens rares et précieux, tout le monde est ravi. Les malfaiteurs Ralph et Audrey Monty, qui recherchaient eux aussi la diligence, sont arrêtés et la vérité est révélée sur leurs agissements délictueux.

Personnages modifier

Personnages récurrents modifier

  • Alice Roy, jeune détective amateur blonde, fille de James Roy, orpheline de mère.
  • James Roy, avoué[2] de renom, père d'Alice Roy, veuf.
  • Bess Taylor, jeune fille blonde et rondelette, une des meilleures amies d'Alice.
  • Marion Webb, jeune fille brune et sportive, cousine germaine de Bess Taylor et une des meilleures amies d'Alice.
  • Ned Nickerson, jeune homme brun et athlétique, ami et chevalier servant d'Alice, étudiant à l'université d'Emerson.
  • Daniel Evans, ami et chevalier servant de Bess, camarade d'université de Ned.
  • Bob Eddleton, ami et chevalier servant de Marion, camarade d'université de Ned.

Personnages spécifiques à ce roman modifier

  • Mme Stone (Mrs. Strook en VO), vieille dame, descendante d'Albert Langstreet.
  • Albert Langstreet (Abner Langstreet en VO), grand-oncle de Mme Stone, un voiturier.
  • Mme Pauling, propriétaire d'une diligence.
  • Mike et Marjorie Zeller, jeune couple de fermiers.
  • John O'Brien, fermier serviable.
  • Ralph Monty (Ross Monteith en VO, alias Frank Templer) et son épouse Audrey, un couple de malfaiteurs.
  • Joseph Hill (Judd Hillary en VO), homme aigri et violent.
  • Erik, Jack et Robert, jeunes gens serviables venant en aide à Alice.
  • Harold Henderson et son ours Bobby.
  • Capitaine Donovan, inspecteurs Starling et Takman, sergent Hurley : policiers de Francisville.
  • Arthur Warner, avocat à Francisville.

Éditions françaises modifier

Note : Toutes les éditions ont paru aux éditions Hachette.

  • 1969 : Alice et la Diligencecoll. « Bibliothèque verte » no 382, cartonné (français, version originale). Illustré par Albert Chazelle. Texte français de Claude Voilier. 20 chapitres. 248 p. (couverture de couleur rose).
  • 1972 : Alice et la Diligencecoll. « Bibliothèque verte », cartonné (français, version originale). Illustré par Albert Chazelle. Texte français de Claude Voilier. 20 chapitres. 248 p.  (nouvelle couverture de couleur orange).
  • 1984 : Alice et la Diligencecoll. « Bibliothèque verte » (série hachurée)[3], cartonné (français, version abrégée). Couverture de Jean Sidobre. Illustrations intérieures de Albert Chazelle. Texte français de Claude Voilier. 20 chapitres. 191 p. 
  • 1990 : Alice et la Diligencecoll. « Bibliothèque verte » no 471, souple (français, version abrégée). Illustré par Philippe Daure.
  • 2000 : Alice et la Diligencecoll. « Bibliothèque verte »[4] no 471, souple (français, version abrégée). Illustré par Philippe Daure. 188 p. 

Notes et références modifier

  1. Selon l'ordre de parution aux États-Unis.
  2. James Roy est avoué de son état dans les 56 premiers romans. Dans les volumes suivants ainsi que dans les rééditions des 56 premiers romans, les traducteurs lui donneront l'emploi d'avocat.
  3. Collection dite "hachurée", en référence aux traits en diagonale qui figurent sur le dos.
  4. Dans la collection dite "série à timbre", en référence au petit dessin sur la couverture qui représente un timbre-poste sur lequel figure le buste d'Alice, timbre oblitéré avec les inscriptions "Bibliothèque verte".

Voir aussi modifier

Bibliographie modifier

  • Armelle Leroy, Le Club des Cinq, Fantômette, Oui-Oui et les autres : Les grandes séries des Bibliothèques Rose et Verte, Paris, Hors Collection, , 110 p. (ISBN 2-258-06753-7)
  • André-François Ruaud et Xavier Mauméjean, Le Dico des héros, Éditions Les Moutons électriques, coll. « Bibliothèque rouge », (présentation en ligne)
  • (en) David Farah, Farah's Guide, Farah's Books, , 556 p. (ISBN 0-9639949-8-0), « France »

Liens externes modifier