Ali Mathlouthi

joueur de football tunisie et français

Ali-Azouz Mathlouthi
Image illustrative de l’article Ali Mathlouthi
Mathlouthi avec Arles-Avignon en 2010.
Biographie
Nom Ali-Azouz Mathlouthi
Nationalité Français
Tunisien
Naissance (36 ans)
Saint-Denis (Seine-Saint-Denis)
Taille 1,76 m (5 9)
Période pro. 2006-2013
Poste Attaquant
Pied fort Droit
Parcours senior1
AnnéesClub 0M.0(B.)
2006-2011 RC Strasbourg 074 (17)
2007-2008 LB Châteauroux 029 0(4)
2008-2009 RC Ferrol 017 0(4)
2009-2010 Arles-Avignon 023 0(1)
2011-2012 RC Lens 017 0(0)
2012-2013 Club Africain 003 0(0)
2013-2015 FC Mulhouse 034 (10)
2015-2016 Fréjus Saint-Raphaël 003 0(0)
2016-2018 SC Schiltigheim 024 0(8)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
Dernière mise à jour : 2 juillet 2017

Ali-Azouz Mathlouthi est un footballeur franco-tunisien né le à Saint-Denis (France).

Biographie modifier

Ali Mathlouthi commence sa carrière au Besançon RC, club de sa ville, avant de rejoindre le Racing Club de Strasbourg à l'âge de 18 ans. En deux années passées au centre de formation de Strasbourg, il gagne notamment la Coupe Gambardella en 2006, et signe son premier contrat professionnel l'année suivante[1].

À Strasbourg, il n'arrive pas à s'imposer et le club alsacien le prête à Châteauroux lors de la saison 2007-2008. Revenu à Strasbourg, il y reste six mois en Alsace avant de retourner en prêt au club espagnol de Racing Club de Ferrol durant les six derniers mois de la saison[2].

Lorsqu'il revient, un nouveau prêt l'attend à Arles-Avignon en 2009. Censé aider le club provençal à se maintenir, il participe finalement grandement à la montée du club dans l'élite, en inscrivant notamment un but décisif le lors de la 35e journée de Ligue 2 à la 90e minute[3].

En 2010, il retourne chez son club formateur qui vient d'être relégué en national. Pour son premier match en national, il inscrit un but contre l'AS Cannes, le score final sera de 3 buts partout. En août de la même année, il est courtisé par Reims, jeune promu de Ligue 2[4], mais décide de continuer l'aventure strasbourgeoise en national[5]. Le , à l'issue du dernier match de la saison à la Meinau, en pleurs, il tient à remercier le RC Strasbourg et les supporters. En fin de contrat, son départ ne fait plus le moindre doute en raison de la situation du club et de l'intérêt de nombreux clubs. Il finit la saison meilleur buteur Strasbourgeois, et cinquième meilleur buteur de National[6] avec 13 buts à son compteur, mais ne peut toutefois pas aider son club à atteindre la troisième place synonyme de montée en Ligue 2, le club alsacien finissant 4e (mais sera finalement relégué administrativement en CFA 2[7]).

Bien qu'ayant reçu des offres de la part de club de première division comme le Bétis Séville[8] ou l'AS Saint-Étienne[9], il annonce le sur son compte facebook personne qu'il a signé dans un autre Racing, celui de Lens. Le transfert sera officialisé[10] par le club sang et or le , qui annonce que Mathlouthi a signé un contrat de deux ans assorti d'une année supplémentaire en cas de remontée en Ligue 1.

Le , lors d'un match amical contre le KV Courtrai, entré en cours de jeu, il inscrit le seul et unique but du match de la tête. Il s'agit de son premier but sous ses nouvelles couleurs et du premier but du Racing Club de Lens de la saison 2011-2012

Le , lors du tournoi de Saint-Quentin face à l'AJ Auxerre, entré en cours de jeu, il inscrit le seul et unique but du match en reprenant un centre de Serge Aurier d'une reprise de volée au bout du temps additionnel. Il permet ainsi d'ajouter un second but à son compteur et à Lens de se qualifier pour la finale du tournoi face à Lierse SK.

Après une saison décevante où il ne rentre pas souvent dans les plans de Jean-Louis Garcia, l'attaquant s'engage pour trois ans au Club Africain après avoir effectué plusieurs essais[11]. Après plus d'un an sans jouer en Tunisie où il souffre également d'un différend financier avec son club, le FC Mulhouse lui offre l'occasion de se relancer en France en CFA en [12]. Lors du mercato d'été 2014, il fait part de son envie de rejoindre Fréjus Saint-Raphaël à l'échelon supérieur mais reste finalement au club. Après avoir échoué à monter au terme de la saison 2014-2015, il ne prolonge pas avec Mulhouse dans l'optique d'intégrer une équipe de National[13]. Mi-, il est mis à l'essai par le SR Colmar[14].

Palmarès modifier

  • Vainqueur - Coupe Gambardella en 2006 (RC Strasbourg)
  • Vainqueur - Coupe d'Alsace en 2006 (RC Strasbourg)

Statistiques modifier

Dernière modification effectuée le .
Performances générales en club
Club Saison Division Championnat national Coupes nationales Total
Matchs Buts Matchs Buts Matchs Buts
  RC Strasbourg
2006-2007 Ligue 2 (D2) 22 1 0 0 22 1
  RC Strasbourg
2007-2008 Ligue 1 (D1) 3 0 0 0 3 0
  LB Châteauroux (p.)
Ligue 2 (D2) 25 4 0 0 25 4
  RC Strasbourg
2008-2009 Ligue 2 (D2) 4 0 1 0 5 0
  Racing Club de Ferrol (p.)
Segunda Division B (D3) 17 4 0 0 17 4
  AC Arles-Avignon (p.)
2009-2010 Ligue 2 (D2) 21 1 0 0 21 1
  RC Strasbourg
2010-2011 National (D3) 33 13 5 3 38 16
  RC Lens
2011-2012 Ligue 2 (D2) 12 0 0 0 12 0
Total 137 23 6 1 143 24

Notes et références modifier

Liens externes modifier