Alexandre (comte de Menteith)

Alexandre
Fonction
Comte de Menteith
Titre de noblesse
Comte
Biographie
Activité
AristocrateVoir et modifier les données sur Wikidata
Père
Mère
Mary I, Countess of Menteith (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjointe
Matilda of Strathearn (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
Muireadhach III
Alan II Stuart
Piers Stewart (d)
Murdach Stewart, 8th Earl of Menteith (d)
Ellen, lady Ferrers (d)
Margaret de Menteith (en)
Alan
Alexander Stewart (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Alexandre comte de Menteith (mort avant 1306) fut un noble écossais issu de la maison Stuart qui fut comte de Menteith.

BiographieModifier

Alexandre est le fils aîné et héritier de Walter Balloch Stuart et de Marie de Menteith. Il fut Mormaer ou comte de Menteith en succédant à sa mère, comtesse de jure[1]. Il est pour la première fois mentionné dans les sources, lorsqu'il apparaît avec son frère cadet John de Menteith lors d'un accord conclu le , à Turnberry en South Ayrshire, dans le Carrick, entre les Bruce et Stuart[2].

Dans un autre document de date incertaine, lors d'une donation de son père à abbaye de Kilwinning, lui et son frère sont nommés « Alexandre et John de Menteith »[3]. Alexandre, conjointement avec son père, accorde par une charte de donation, l'église de Kippen à l'Abbaye de Cambuskenneth, lieu d'inhumation situé dans le comté ; le document est daté de 1286[4]. Il est nommé Sheriff de Dumbarton en 1288. Avant de succéder à son père, Alexandre est à Norham en 1291, parmi ceux qui jurent fidélité au roi Édouard Ier d'Angleterre. Alexandre participe avec son frère John à la bataille de Dunbar le . Ils se réfugient au château de Dunbar où, avec d'autres, ils sont faits prisonniers et transférés à la Tour de Londres. Sa détention est brève, toutefois il n'est libéré qu'après avoir promis de servir le roi d'Angleterre, qu'il rencontre à Elgin le [2]. Il confirme cette promesse et jure fidélité à Berwick un mois plus tard, le comme Alexandre Comes Meneteth[5]. Alexandre doit alors donner deux de ses fils, Alan et Pierre, comme otages[1]. Alexandre semble alors, après cela, s'être retiré de la vie publique, ne se préoccupant que de ses affaires familiales[6]. Il meurt avant 1306[1].

Union et postéritéModifier

Alexandre épouse une dame nommée Matilda ou Maud[7], fille putative du comte Robert de Strathearn[8], et ils ont ensemble les enfants suivants :

  • Alan, comte de Menteith, qui succède à son père comme comte[9]
  • Pierre, qui en 1296 est otage en Angleterre avec son frère Alan. Ils accompagnent le roi Édouard Ier d'Angleterre en Flandre, et prennent part à sa campagne en France de 1297, où il semble avoir été tué[10]
  • Murdoch, qui devient également comte de Menteith[10]
  • Alexandre, considéré comme frère de Murdoch dans une charte de Gilbert Drummond[10]
  • Malise, qui obtient par une charte du roi Robert Bruce le domaine de Ballygillachy[8]
  • Margaret de Menteith, épouse d' Alexandre de Abernethy[11]
  • Ellen, récemment identifiée avec l'épouse de William Ferrers, 1er Baron Ferrers de Groby (d. 20 March 1324/5)[8]

Notes et référencesModifier

  1. a b et c George Edward Cokayne, The complete peerage; or, A history of the House of lords and all its members from the earliest times, Vol. VIII (London: The St. Catherine Press, Ltd., 1932), p.  662
  2. a et b The Scots Peerage, Founded on Wood's Edition of Sir Robert Douglas's Peerage of Scotland, ed. James Balfour Paul, Vol VI (Edinburgh: David Douglas, 1909), p.  133
  3. Augustin Theiner, Vetera monumenta Hibernorum et Scotorum historiam illustrantia, (Rome: Vatican, 1864), p.  258
  4. Registrum Monasterii S. Marie de Cambuskenneth, A, Parts 1147-1535 (Edinburgh, 1872), p.  cxxix
  5. Instrumenta publica sive processus super fidelitatibus et Homagiis Scotorum; Domino Regi Angliae Factis, A.D. MCCCXCI–MCCXCVI [Ragman Roll, Parts 1291-1296] (Edinburgh: 1834), p.  103, 119
  6. (en) The Scots Peerage, Founded on Wood's Edition of Sir Robert Douglas's Peerage of Scotland, ed. James Balfour Paul, Vol VI (Edinburgh: David Douglas, 1909), p.  133–34
  7. George Edward Cokayne, The complete peerage; or, A history of the House of lords and all its members from the earliest times, Vol. VIII (London: The St. Catherine Press, Ltd., 1932), p.  664
  8. a b et c J. Ravilious, The Earls of Menteith: Murdoch, Earl of Menteith and the Ferrers family of Groby, The Scottish Genealogist (March 2013), Vol. LX, No. 1, p. 12-25
  9. George Edward Cokayne, The complete peerage; or, A history of the House of lords and all its members from the earliest times, Vol. VIII (London: The St. Catherine Press, Ltd., 1932), p. 665
  10. a b et c The Scots Peerage, Founded on Wood's Edition of Sir Robert Douglas's Peerage of Scotland, ed. James Balfour Paul, Vol VI (Edinburgh: David Douglas, 1909), p. 134
  11. J. Ravilious, The Earls of Menteith: Alexander, Earl of Menteith and Sir Alexander de Abernethy, The Scottish Genealogist (September 2010), Vol. LVII, No. 3, p. 130–139

BibliographieModifier

  • (en) James Balfour Paul, The Scots Peerage, Vol. VI, (Edinburgh, 1909)
  • (en) Michael Brown The Wars of Scotland 1214~1371 The New Edinburgh History of Scotland IV. Edinburgh University Press, (Edinburgh 2004) (ISBN 0748612386).
  • (en) John.L.Roberts Lost Kingdoms Celtic Scotland and the Middle Ages Edinburgh University Press (Edinburgh 1997) (ISBN 0748609105) p. 52 et Figure 3.3 « Descent of the early Stewarts, earls of Angus and Menteith (after the Scots peerage) » p. 53.

Source de la traductionModifier