Alexander Woollcott

Alexander Woollcott (né le dans le New Jersey, mort le à New York)[1] était critique dans les journaux The New York Times puis The New Yorker et homme de radio. Il était membre du cercle littéraire Algonquin Round Table qui se réunissait à l'Hôtel Algonquin à New York[2].

Alexander Woollcott
Image dans Infobox.
Alexander Woollcott
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 56 ans)
New YorkVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Nom de naissance
Alexander Humphreys WoollcottVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
Genre artistique

En tant que reporter au New York Times, il a couvert le naufrage du Titanic. En 1924, il publie la première biographie sur Irving Berlin, l'auteur-compositeur à succès alors âgé de 36 ans[3]. À partir de 1929, il intervient à la radio CBS.

Il apparaît en 1941 dans le film Débuts à Broadway dans son propre rôle.

Le jour de sa mort en 1943, alors qu'il travaillait à la radio, il écrit une note disant qu'il se sent mal, avant de subir une crise cardiaque et une hémorragie cérébrale. Il décède d'un infarctus du myocarde alors qu'il participe à une émission à la radio sur Adolf Hitler[4].

Notes et référencesModifier

  1. http://www.findagrave.com/cgi-bin/fg.cgi?page=gr&GRid=1125
  2. (en) « Alexander Woollcott / American author, critic, and actor », sur Encyclopedia Britannica (consulté le 28 septembre 2020).
  3. (en-US) Stephen J. Whitfield, « Nothing but Blue Skies », sur Jewish Review of Books, (consulté le 18 mars 2020)
  4. (en) « Alexander Woollcott- His last word was ‘Hitler’ », sur History of Sorts, (consulté le 28 septembre 2020).

Liens externesModifier