Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sartoris (homonymie).

Alberto Sartoris
Présentation
Naissance
Turin
Décès (à 97 ans)
Pompaples
Nationalité Italienne
Mouvement Mouvement moderne
Activités Architecte
Formation École des beaux-arts de Genève
Œuvre
Réalisations Pavillon de la Communauté autonome des artisans à Turin
Chapelle du Bon Conseil de Lourtier
Publications Encyclopédie de l'architecture nouvelle, 1948-1957

Alberto Sartoris ( à Turin en Italie - à Pompaples en Suisse) est un architecte italien, designer, critique d’art et enseignant.

Sommaire

BiographieModifier

Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (novembre 2018)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

Né à Turin, il s'établit à Genève avec son père Giovanni, sculpteur et sa mère, Teresa Viroglio, chanteuse, en 1901.

De 1916 à 1919, il fait des études d'architecture à l'École des beaux-arts de Genève et entre 1922 et 1926 il évolue dans l'atelier d'Annibale Rigotti (en) à Turin (1922-1926). Il fait son retour en Suisse romande en 1928. Entre 1920 à 1923, il adhère au mouvement futuriste italien.

En 1928, il participe au premier Congrès international d'architecture moderne (CIAM) et est membre signataire du manifeste de La Sarraz.

Il est membre fondateur, à Lausanne, en 1945, de l'école d'architecture et de design Athenaeum.

RéalisationsModifier

  • 1927-1928 : Turin, le pavillon de la Communauté autonome des artisans.
  • 1932 : Val de Bagnes, (Valais), chapelle du Bon Conseil de Lourtier.
  • 1936: Villa Morand-Pasteur (Saillon - Valais - Suisse)
  • 1939: L'Atelier De Grandi (Corseaux - Vaud - Suisse)
  • 1983-1988 : Dunkerque et Biarritz, établissements Lesieur et Labeyrie (en collaboration avec E. Cattani et P. Pastellas).

Vie publiqueModifier

SourcesModifier

Liens externesModifier