Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Amici.
Alberto Amici
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Informations
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (26 ans)
CremaVoir et modifier les données sur Wikidata
Spécialité
Équipes non-UCI
2012Casati-MI Impianti
2013FGM-MI Impianti-Cicli De Rosa
2014MI Impianti-Remer-Guerciotti
2015-2016Viris Maserati Sisal Matchpoint
2017Viris Maserati Sisal Chiaravalli L&L
Équipes UCI

Alberto Amici, né le à Crema, est un coureur cycliste italien.

BiographieModifier

Débuts et carrière amateurModifier

Originaire de Crema en Lombardie, Alberto Amici commence le cyclisme à l'âge de 11 ans en 2004[1].

Bon grimpeur, il se révèle sur le circuit amateur italien au cours de la saison 2014, en terminant deuxième de la Coppa d'Inverno, cinquième du Trophée de la ville de Conegliano, septième du championnat d'Italie espoirs ou encore dixième de la Cronoscalata Gardone Val Trompia-Prati di Caregno.

Pour son dernier exercice dans les rangs espoirs (moins de 23 ans) en 2015, il rejoint le nouveau club italien Viris Maserati Sisal Matchpoint. Avec celui-ci, il obtient également diverses accessits : septième du Trophée MP Filtri, du Grand Prix de la ville de Bosco Chiesanuova et de la Cronoscalata Gardone Val Trompia-Prati di Caregno, neuvième de Cirié-Pian della Mussa et dixième du championnat d'Italie espoirs.

En 2016, le coureur lombard se montre une nouvelle fois à son avantage sur la Cronoscalata Gardone Val Trompia-Prati di Caregno (3e), où il s'incline face à deux coureurs de la formation Colpack, Aleksandr Riabushenko et Matteo Fabbro[2]. Durant l'été, il obtient de nouvelles places d'honneur : cinquième du Trophée MP Filtri, septième de Bassano-Monte Grappa et dixième de Cirié-Pian della Mussa.

Au cours de la saison 2017, Alberto Amici est retenu en équipe d'Italie pour participer au Tour des Alpes, parmi les professionnels. Les leaders de la sélection nationale pour cette échéance sont Danilo Celano et Rinaldo Nocentini[3]. Deux semaines plus tard, il renoue avec le succès en s'imposant en solitaire sur la deuxième édition du Trofeo Comune di Monte Urano signant à cette occasion sa première victoire depuis les rangs juniors en 2011[4]. Début juillet, il confirme ses qualités de grimpeur en réalisant le meilleur temps sur la Cronoscalata Gardone Val Trompia-Prati di Caregno, contre-la-montre organisé en côte sur près de 10 kilomètres, où il devance pour six secondes son coéquipier russe Aleksandr Vlasov et plusieurs autres amateurs italiens confirmés[5],[6]. Dans la foulée, il termine onzième du Giro del Medio Brenta, et prend la deuxième place de Cirié-Pian della Mussa, s'inclinant au sprint face à son compagnon d'échappée Andrea Garosio[7]. Septième du Tour de Vénétie[8] puis huitième du Grand Prix de la ville de Felino, il obtient ensuite une nouvelle deuxième place sur le Trophée MP Filtri, intercalé entre cinq coureurs de la formation Colpack[9]. En fin d'année, il prend la dixième place du Trophée Rigoberto Lamonica, et monte sur la troisième place du podium de la Cronoscalata Bologna-San Luca, organisée sur près de 2 kilomètres, derrière Matteo Fabbro et son coéquipier Luca Raggio[10].

Expérience en continentale chez Biesse Carrera Gavardo (2018-)Modifier

Pour 2018, il tente l’expérience avec la formation Biesse Carrera Gavardo , qui obtient le statut d'équipe continentale[11],[12]. Il réalise ses débuts avec celle-ci dès le mois de janvier, lors des manches du Challenge de Majorque. Au mois d'avril, il termine vingtième du Tour des Apennins.

PalmarèsModifier

Classements mondiauxModifier

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier