Alain Sionneau
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance

Alain Sionneau est une personnalité du monde des courses hippiques, jockey et driver de trotteurs, né le à Château-du-Loir, dans le département français de la Sarthe[1].

Carrière modifier

Fils d'un agriculteur-éleveur[2], accessoirement entraineur, Alain Sionneau est formé par Gaston Roussel[1]. Passé professionnel à 18 ans, il remporte son premier groupe I seize ans plus tard avec Firstly dans le Prix de Normandie[1]. Gaston Peltier lui confie alors Jeune Orange, avec laquelle il remporte le Prix d'Essai puis le Prix des Élites et le Prix du Président de la République[1]. Ils échouent en 1980 dans le Prix de Cornulier, battus par Gamélia mais devançant Fanacques. Alain Sionneau est Étrier d'or en 1975, 1977 et 1978[1].

Après la fin de la carrière prématurée en course de Jeune Orange, due à une fracture, Alain Sionneau gagne plusieurs groupes I, associé notamment à Le Loir, Quel Soro et Ramage[1].

Son écurie est établie à Dissay-sous-Courcillon[2], dans la Sarthe. Son fils Hervé effectue également une carrière de jockey, ce malgré une maladie de Shwachman[1].

Il cesse sa carrière de jockey en septembre 1995[3] et prend sa retraite de driver[3] et d'entraineur en 2011, ne conservant que quelques poulinières[2].

Palmarès modifier

Distinctions modifier

Classiques (Groupes I) modifier

Semi-classiques (Groupes II) modifier

Notes et références modifier

  1. a b c d e f et g Jean-Pierre Reynaldo, Le Trotteur français, Panazol, Éditions Lavauzelle, (ISBN 978-2-7025-1638-6), p. 335-336
  2. a b et c « Château-du-Loir - Alain Sionneau, l'homme trois fois étrier d'or », sur actu.fr, Le Petit Courrier l'Écho de la Vallée du Loir (consulté le ).
  3. a et b « Alain Sionneau (jockey) », sur letrot.com, Société d'encouragement à l'élevage du Trotteur français (consulté le ), filtre des performances actif pour la spécialité : attelé ou monté.