Aiguade

endroit d'une côte où l'on fait provision d'eau douce pour les vaisseaux
Aiguade de l'Astrolabe en Nouvelle Irlande, illustration de 1833.

Une aiguade désigne à la fois la provision d'eau douce sur un navire[1] et l'endroit d'une côte où l'on fait provision d'eau douce pour les navires[2],[3].

On emploie ce mot dans l'expression « faire aiguade », désignant l'action de ravitailler en eau douce un bateau[4].

Le terme désigne aussi la corvée d'eau[3].

Notes et référencesModifier

  1. « Cnrtl.fr - Definition - Aiguade »
  2. Dictionnaire de la marine à voiles (PÂRIS et De BONNEFOUX, réédition de 1999), page 20
  3. a et b Dictionnaire de la Mer (Jean MERRIEN, Edition Omnibus, 2001), Page 11
  4. « Dicocitations - Le monde.fr - Aiguade »

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

BibliographieModifier

  • Jean Merrien, Dictionnaire de la mer : Savoir-faire, traditions, vocabulaire, techniques, Omnibus, réédition 2001 (réimpr. 2014), 861 p. (ISBN 9782258113275)
  • Edmond Parïs et Pierre de Bonnefoux, Dictionnaire de marine à voiles (Détail des éditions), Editions du Layeur (réimpr. 1999) (1re éd. 1859), 720 p. (ISBN 291146821X)