Ahmad Amir-Ahmadi

personnalité politique iranien
(Redirigé depuis Ahmad Amir Ahmadi)

Ahmad Amir-Ahmadi Écouter(né en 1884 à Ispahan; mort en 1974) était lieutenant-Général de l'Armée, Ministre et Sénateur en Iran.

Ahmad Amir-Ahmadi
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activité
Autres informations
Grade militaire

VieModifier

Ahmad Amir-Ahmadi est né en 1884, à Ispahan. À 15 ans, il rejoint, en 1899, dans les Services de la Brigade Cosaque persane. Il reçoit sa formation militaire dans le corps de Cadets de la Cosaques. En 1916, il est nommé Major, en 1919, colonel. Il a participé à la Répression du Mouvement Jangali de Mirza Kutschak Khan et en raison de ses mérites dans la répression, il est promu général de Brigade en 1921. Dans le cadre de la réforme de l'armée il fit transférer le Commandement de la Division occidentale à Hamadan.

Amir-Ahmadi participa à la planification et à l'exécution du coup d'état de 1921 de Seyyed Zia al-Din Tabatabai et Reza Khan contre le gouvernement du premier Ministre Sepahdar. Amir Ahmadi, retrace les événements[1] : « Après il fut décidé d'envoyer une plus grande unité de Cosaques à Qazvin, le général de brigade Reza Khan vint avec son contingent de troupes à Qazvin. Il m'a dit qu'il voulait parler avec des personnes influentes de Téhéran pour savoir s'il ne pouvait pas être commandant de la brigade cosaque persane. Quelques jours plus tard, nous nous sommes rencontré à nouveau à Qazvin, où il m'a dit qu'il avait discuté de son plan avec des personnes qui n'avaient pas d' objection à son plan mais que les officiers, en raison de leur ancienneté pour prétendre au poste, pourrait poser des objections. Nous avons décidé que Reza Khan écrirait une lettre à deux anciens officiers, y compris mon père, le général Mohammad Tofiqi Sardar Azim. J'ai apporté les lettres à Téhéran et ait reçu leur accord écrit qu'ils ne poseraient pas d'objections à ce Reza Khan soit promu commandant des Cosaques. » Le , se réunirent Reza Khan, Seyyed Zia, Kazem Khan, Mas'oud Khan et Ahmad Amir-Ahmadi qui jurèrent sur le Coran, qu'ils protégeraient l'Indépendance de l'Iran protéger voulu. Ahmad Amir-Ahmadi jura également qu'il soutiendrait toujours Reza Khan. Le même jour, Reza Khan, entra avec environ 1.000 hommes à Téhéran. Dans l'après-midi, une Délégation du Gouvernement et d'Ahmad Shah atteint le camp de Reza Khan, et ont exigé de Reza Khanqu'il revienne vers Qazvin, à la suite de quoi Reza a répondu qu'il se rendait à Téhéran pour voir sa famille. Le 21. , la Brigade Cosaque, sous la direction de Reza Khan, à Téhéran, pris le contrôle de tous les Ministères, des bureaux gouvernementaux, des Postes de police ainsi que de la Poste et du bureau de télégraphe. Les soldats se trovaient dans tous les grands carrefours de la Ville. L'état d'Urgence fut déclaré et le Colonel Kazem Khan Sayyah fut nommé gouverneur Militaire.

Le résultat de ce Coup d'état était la destitution du premier Ministre Sepahdar et la mise en place d'un nouveau gouvernement par Ahmad Shah Kadjar avec comme Premier Ministre, Seyyed Zia al-Din Tabatabai. Reza Khan fut nommé Commandant de la brigade Cosaque Persane et reçu le titre de Sardar Sepah (Commandant en chef de l'Armée).

En 1926, Ahmad Amir-Ahmadi devint commandant de la Division Nord-Ouest de Tabriz. Auparavant, il avait été impitoyable contre les insurgés Lors, et se retrouva relevé de son commandement de la division Ouest. Ahmad Amir-Ahmadi fut le premier Général de Reza Shah à recevoir le titre Sepahbod (Lieutenant-Général), en 1929.

Après l'anglo-Invasion soviétique de l'Iran, en 1941, Amir-Ahmadi est nommé gouverneur militaire de Téhéran. En 1942, il servit dans le cabinet du premier Ministre Ali Soheili en tant que ministre de la Défense. En 1948, on le retrouve à ce poste, sous le premier Ministre Abdolhossein Hazhir. Plus tard, Amir Ahmadi devint membre du Sénat.

Sa sœur était mariée avec un membre de la famille Pesyan. Après que le Colonel Pesyan eut été arrêté et plus tard exécuté, c'est elle qui cacha un temps le corps du colonel Pesyans, et l'enterra plus dignement ensuite.

Voir aussiModifier

LittératureModifier

  • Aliteza Avsati: "l'Iran in the last 3 Centuries". Téhéran, 2003. Vol 1, (ISBN 964-93406-6-1) Vol2 (ISBN 964-93406-5-3).
  • Stephanie Cronin: The army and the creation of the Pahlavi State in Iran. Tauris Academic Studies, 1997, p. 235.

Notes et référencesModifier

  1. Cyrus Ghani:Iran and the rise of Reza Shah.