Ouvrir le menu principal

Agent général d'assurance

Agent général d'assurance
Codes
ROME (France)
C1103

L'agent général d'assurances est un professionnel indépendant exerçant l'activité d'intermédiaire pour le compte d'une compagnie d'assurance dont il a reçu un mandat: "Une personne physique ou morale, mandataire d'une société d'assurances qui, dans une circonscription déterminée, la représente et lui réserve l'exclusivité de sa production. Il est lié à l'assureur par un traité de nomination qui détermine l'étendue et la nature des obligations de l'agent et de son entreprise mandante."

Il existe plusieurs types d'agents généraux :

  • les agents de réseau limités à la distribution des produits d'une seule compagnie d'assurances dans une zone géographique déterminée,
  • les souscripteurs spécialisés dans une ou plusieurs branches spécifiques au service de compagnies d'assurances ou de réassurances, agissant pour le compte de celles-ci dans leur ensemble (pool) ou individuellement,
  • les souscripteurs au service d'une compagnie d'assurances ou de réassurances étrangère autorisée à exercer en France.

Les agents généraux d'assurances analysent les risques de leurs clients, puis conseillent ces derniers sur les opportunités d'assurance, placent les risques auprès de leurs compagnies d'assurances, suivent la gestion des contrats au jour le jour, et assistent leurs clients en cas de sinistre de l'ouverture jusqu'à l'indemnisation ; ils sont aussi encore appelés « assureurs conseils », mandatés par leurs clients pour les représenter face aux compagnies. C'est pourquoi ils sont responsables de leurs résultats auprès de leurs clients. Les agents généraux d'assurances ont un statut particulier d'intermédiaire avec leur compagnie mandante, ils sont libéraux et chefs d'entreprises, statut qui régit leurs relations avec les sociétés d'assurance. La plupart du temps un agent général d'assurance pratique aussi le courtage auprès d'autres compagnies pour les risques qu'il ne peut placer dans sa compagnie mandante (pour des raisons techniques ou commerciales) et selon un pourcentage déterminé.

Ne pas confondre courtier en assurances et agent général d'assurance, le courtier est un commerçant inscrit à la Chambre de commerce et d'industrie alors que l'agent général est inscrit à l'URSSAF (statut équivalent aux médecins, notaires, avocats...). Par ailleurs si le courtier distribue des produits et services des principales compagnies avec lesquelles il travaille l'agent général distribue et gère en priorité les produits et services de sa compagnie mandante, toutefois son mandat lui permet d'avoir la double casquette puisque l'agent général est aussi inscrit en tant que courtier pour maximum de 10 % de son CA. Le courtier est un représentant de l'assuré, alors que l'Agent Général est mandaté par l'assureur (mandat d'agent général).

HistoireModifier

Au tout début du XIXème siècle sociologiquement, on retrouve chez les agents généraux des notaires parmi les fondateurs des sociétés aïeules d'Azur (1819) et surtout des Mutuelles du Mans (1826). Les sociétés comprennent tout l'intérêt qu'elles ont à constituer un véritable réseau d'agents qui leur sont attachés. L'intermédiation est stratégique au regard du risque : en acceptant une affaire, les agents engagent la responsabilité de la société et contribuent à la qualité du portefeuille.La tournée des agents consistait à vérifier qu'il n'y avait ni surexposition au risque – cas d'une propriété mal entretenue – ni modification du risque – cas d'un assuré qui aurait installé une machine à vapeur dans sa grange. En 1852, un dirigeant d'une puissante société parisienne peut ainsi défendre ses agents en rappelant qu'ils « ont des appointements fixes ce qui les dispense d'user de tous les moyens plus ou moins honnêtes dont sont coutumiers les courtiers ordinaires d'assurance »

Voir aussiModifier

Liens externesModifier