Accès direct

terme

Un logiciel fait un accès direct (aussi appelé accès aléatoire) à un élément (par exemple, un enregistrement d’un fichier) lorsqu’il écrit ou qu’il lit l’élément en se rendant directement à l’endroit où l’élément doit être écrit ou lu sans écrire ou lire les éléments précédents.

Random vs sequential access fr.svg

Pour accéder directement à l’endroit souhaité, le logiciel utilise un index ou un calcul mathématique qui lui donne l’adresse de l’élément.

L’autre type d’accès est l’accès séquentiel.

L’accès direct est évidemment préférable à l’accès séquentiel lorsqu’une application doit écrire, lire ou modifier un seul élément d’un large ensemble.

La structure de données typique de l'accès direct est le tableau.

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier