Académie royale militaire de Meknès

Site du patrimoine culturel marocain

Académie royale militaire de Meknès
Création
Pays Maroc

L’Académie royale militaire (ARM) est l'académie militaire du Maroc, située à Meknès. Elle a été créée initialement sous le nom d’école militaire de Dar El-Beïda, par le général Lyautey à la fin de l'année 1918.

Cette école a formé un grand nombre de personnalités marocaines (dont des généraux marocains), ainsi que des officiers étrangers de différents pays.

OrigineModifier

À l'origine, c'est un palais bâti par le sultan Sidi Mohammed Ben Abdellah petit-fils du grand sultan Moulay Ismaïl entre 1760 et 1775, L'architecte en était très probablement œuvre d'un écossais converti à l'Islam connu sous le nom de Hassan El Alej El Inglizi.

Ce palais fut ensuite abandonné à la suite du pillage durant la période d'instabilité politique au Maroc, connue par Siba, durant le règne du sultan Sidi Abderrehman, le bâtiment est alors utilisé comme dépôt de vivres et en arsenal, puis devenu une caserne militaire nommée Kaschla du Tabor des Haraba du sultan Moulay Hassan Ier ensuite école des officiers instructeurs marocains formés par la mission française.

CréationModifier

Après l'indépendance du Maroc, elle devient "Académie royale militaire de Meknès" et a été créée en 1956.

MissionModifier

L'Académie royale militaire a pour mission d'assurer la formation complète des officiers d'active des armes et services de l'armée de terre ainsi que celle des fusiliers destinés aux Forces royales air et à la marine royale. Et comprend aussi un lycée (seules les classes de 1re et 2e année du bac) qui assure la préparation des candidats élèves officiers au baccalauréat de l'enseignement secondaire.

FormationModifier

Pour une formation militaire et paramilitaire pour une durée des études de 4 ans.

Matières principales : Physique, mécanique des matériaux, génie des matériaux, automatique et robotique, instrumentation, gestion et management, marchés publics, informatique industrielle, probabilités et statistiques, algèbre matricielle et géométrie, analyse, mécanique générale, informatique, génie civil, électronique.


Personnalités liées à École militaire de Dar El BeidaModifier

  • Général de Butler : commandant de École militaire de Dar El Beida de 1940 à 1941


Liens internesModifier

Liens externesModifier