Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir ARM.

L’Académie royale militaire (ARM) est l'académie militaire du Maroc, située à Meknès. Elle a été créée initialement sous le nom d’école militaire de Dar El-Beïda, par le général Lyautey à la fin de l'année 1918.

Cette école a formé un grand nombre de personnalités marocaines (dont des généraux marocains), ainsi que des officiers étrangers de différents pays.

OrigineModifier

À l'origine, c'est un palais bâti par le sultan Sidi Mohammed Ben Abdellah petit-fils du grand sultan Moulay Ismaïl entre 1760 et 1775, L'architecte en était très probablement œuvre d'un écossais converti à l'Islam connu sous le nom de Hassan El Alej El Inglizi.

Ce palais fut ensuite abandonné à la suite du pillage durant la période d'instabilité politique au Maroc, connue par Siba, durant le règne du sultan Sidi Abderrehman, le bâtiment est alors utilisé comme dépôt de vivres et en arsenal, puis devenu une caserne militaire nommée Kaschla du Tabor des Haraba du sultan Moulay Hassan Ier ensuite école des officiers instructeurs marocains formés par la mission française.

CréationModifier

Après l'indépendance du Maroc, elle devient "Académie royale militaire de Meknès" et a été créée en 1956.

MissionModifier

L'Académie royale militaire a pour mission d'assurer la formation complète des officiers d'active des armes et services de l'armée de terre ainsi que celle des fusiliers destinés aux Forces royales air et à la marine royale. Et comprend aussi un lycée (seules les classes de 1re et 2e année du bac) qui assure la préparation des candidats élèves officiers au baccalauréat de l'enseignement secondaire.

FormationModifier

Pour une formation militaire et paramilitaire pour une durée des études de 4 ans.

Matières principales : Physique, mécanique des matériaux, génie des matériaux, automatique et robotique, instrumentation, gestion et management, marchés publics, informatique industrielle, probabilités et statistiques, algèbre matricielle et géométrie, analyse, mécanique générale, informatique, génie civil, électronique.

Les filièresModifier

Matières principales:

  • Sciences et Techniques: Physique, mécanique des matériaux, génie des matériaux, automatique et robotique, instrumentation, gestion et management, marchés publics, informatique industrielle, probabilités et statistiques, algèbre matricielle et géométrie, analyse mécanique générale, informatique, génie civil, électronique.
  • Sciences Juridiques : Droit constitutionnel, droit civil, droit pénal, droit administratif, droit international public, économie politique, libertés publiques contentieux administratifs, grands services publics, aménagement du territoire et urbanisme…
  • Langue et Littérature Anglaises :Media studies, classical drama, themes, syntax, socio-pragmatics, stylistics, translation, the novel, seminar, operational military english, français, grammar, comprehension, arabe, african literature.

Débouchés :
Armée Royale, Gendarmerie royale, Garde royale, Santé militaire, Intendance, Génie, Transport, Matériel, Artillerie, Blindés, Infanterie, Forces auxiliaires, Infanterie de marine, fusiliers de l'Air, infanterie, Parachutiste etcc;;;

Concours d'admissionModifier

Le concours d'admission au cycle des élèves officiers de l'Académie Royale Militaire, au titre de l'année 2019, sera organisé dans les conditions suivantes :
I- CONDITIONS DE CANDIDATURE :
- Être de nationalité marocaine;

- Être de sexe masculin ou féminin;

- Être célibataire;

- Être âgé de 18 ans au moins et 22 ans au plus, au 31.12.2019;

- Ne pas avoir encouru de condamnation judiciaire;

- Être bachelier de l’année 2019;

- Ne pas avoir redoublé la 2e année du Bac;

- Être apte physiquement;

- Ne pas être dispensé du sport au cours des deux années du Bac;

- Avoir une taille minimum de 1,70 m pour les garçons et 1,60 m pour les filles;

- Être retenu par la commission de présélection sur dossier.

Personnalités liées à École militaire de Dar El BeidaModifier

  • Général de Butler : commandant de École militaire de Dar El Beida de 1940 à 1941

Anciens élèvesModifier

  • Mohamed Oufkir
  • Moulay Abderrahmane Habiby Alaoui
  • Ahmed Dlimi
  • Ahmed Marzouki
  • M'hamed Ababou l'un des principaux participants au Coup d’État Skhirat.
    • yassine mahrouz
    • ali el kettani
  • Hammou ben Akka Amahzoune
  • Dlimi
  • Haou Hassan ex commandant en chef de la gendarmerie
royale
  • Amharech d'El Hajeb exécuté lors du coup d'État Skhirat
1971
  • Mahjoubi Aherdane
  • le Major Général Mohamed Bachir El Bouhali tué en 1971 à Skhirat
  • Driss Ben Omar El Alami, Ahmed Bentoudja (promotion dar beida année 1924)
  • Mbarek Bekkaï, 1er Premier ministre du Maroc
  • Kettani, le 1er general des FAR, promotion dar beida année 1926
  • General Ahmed Moujahid (Promotion Lalla Aicha 1953-1959, officier d'infanterie et un des premiers instructeurs marocains de l'ARM1965-1970)
  • L'actuel président mauritanien S.E.M Ould abdelaziz ainsi que l'ex-président Ould Fall

Environ plus de 800 officiers africains ont été formés dans cette École, depuis sa création.

Liens internesModifier

Liens externesModifier