7e armée (Union soviétique)

7e armée soviétique
Image illustrative de l’article 7e armée (Union soviétique)
7e armée en 1939 en Carélie.

Pays Drapeau de l'URSS Union soviétique
Allégeance Red Army flag.svg Armée rouge
Type Armée de terre
Guerres Grande Guerre patriotique

La 7e armée est une unité de l'Armée rouge durant la Grande Guerre patriotique.

Historique opérationnelModifier

 
Avec le drapeau finlandais.

La 7e armée est créée pendant l'hiver 1939-1940. Elle se bat contre la Finlande. En , elle comprenait

  • le 19e corps d'armée (dont les (24e, 43e, 70e et 123e divisions d'infanterie)
  • le 50e corps d'armée (dont les 49e, 90e, 142e division d'infanterie)
  • le 10e corps de réserve (dont la 138e division d'infanterie et une brigade de chars.

La 7e armée est d'abord commandée par Yakovlev, mais son commandement lui est retiré et il retourne à Leningrad. Le commandant durant la guerre est Kirill Meretskov, qui est suspendu en raison de graves échecs et de lourdes pertes. Il est remplacé par Yakovlev.

La 7e armée est reformée à l'automne 1940 dans le district militaire de Leningrad. Avant le commencement de l'opération Barbarossa, elle couvre la frontière soviétique au nord du lac Ladoga.

Le , la 7e armée comprenait les 54e, 71e, 168e et 237e divisions d'infanterie, la 26e région fortifiée, la 55e division de l'aviation. Elle fait partie du front du Nord, puis du front carélien, et mène des opérations défensives en Carélie. D' à , elle défend la ligne de la rivière Svir entre les lacs Onega et Ladoga.

De juin à , elle participe à l'opération Svir-Petrozavodsk. Elle est démantelée au début du mois de .

Liste des commandantsModifier

RéférencesModifier

  1. (en) Steen Ammentorp, « The Generals » (consulté le 27 juillet 2013)