1993 en République du Congo

GouvernementModifier

ÉvénementsModifier

  •  : noyade de 239 Zaïrois au Beach de Brazzaville
  •  : premier tour des élections législatives anticipées, dont les résultats sont proclamés le
  •  : deuxième tour des élections législatives anticipées, auquel l'opposition refuse de participer ; les résultats sont proclamés le
  •  : l'opposition appelle à la désobéissance civile et manifeste dans les rues de Brazzaville
  •  : démission du Premier ministre Claude Antoine Da Costa
  •  : André Milongo est élu président de l'Assemblée nationale
  •  : le général Joachim Yhombi-Opango est nommé Premier ministre ; l'opposition nomme son propre Premier ministre, Jean-Pierre Thystère-Tchicaya, ainsi qu'un président de l'Assemblée nationale, André Mouélé
  •  : deuxième tour des élections législatives anticipées dans huit des onze circonscriptions en ballotage ; les résultats sont proclamés le

NaissancesModifier

DécèsModifier

Voir aussiModifier