Étuve

page d'homonymie d'un projet Wikimédia
Page d'aide sur l'homonymie. Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom.
étuve de laboratoire, utilisée pour tester divers traitements conservateurs du bois (Etats-Unis, 1921)

Sur les autres projets Wikimedia :

Une étuve, lieu caractérisé par sa chaleur, peut être de deux types : sèche (à chaleur sèche) ou humide (on y fait pénétrer de la vapeur d'eau). Le terme s'applique à :

  • un local de bain, le caldarium des thermes romains : au Moyen Âge on se rendait aux étuves ;
  • un lieu ou un appareil où est maintenue une température plus ou moins élevée pour permettre certaines opérations de séchage ;
  • en cuisine, un récipient pour garder les mets au chaud ou pour chauffer les plats ;
  • en cuisine, on appelle également étuver, la pratique de la technique de la cuisson à l'étouffée
  • en médecine, un appareil à température déterminée et constante pour la culture des microbes ou un appareil pour désinfecter ou stériliser par la chaleur (autoclave) ;
  • en chimie, une étuve de laboratoire ;
  • en menuiserie, une sorte d'armoire propre aux offices et aux garde-robes;
  • en électronique, un appareil permettant de valider le bon fonctionnement de circuit électronique à une température donnée.

Notes et référencesModifier

L'étuve est utilisé en cuisine, médecine, chimie, menuiserie et en électronique.