États généraux de 1355

États généraux de 1355

  • Ouverture solennelle des états généraux de langue d'oïl le à Paris en présence de Jean II le Bon[1]. Elle a pour objectif la mise en place d'une armée capable de combattre celle des Anglais pendant la guerre de Cent Ans.
  • Vote d'une double imposition : impôt sur le sel, la gabelle et d'un impôt sur les ventes de marchandises. Vote le 28 décembre de la grande ordonnance, semblable à la magna carta anglaise. Elle a pour objectif de limiter véritablement les pouvoirs du roi de France.

Notes et référencesModifier