Ouvrir le menu principal

Éric Dufour (philosophe)

philosophe français
(Redirigé depuis Éric Dufour)
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Dufour.

Éric Dufour (né le [1]) est un philosophe français contemporain qui travaille sur la philosophie du cinéma et la philosophie allemande (le néokantisme en particulier). Il a été maître de conférences à l’université Toulouse II-Le Mirail, ensuite professeur à l’université Grenoble-II. Aujourd’hui, il est professeur d'études cinématographiques à l'Université Paris Diderot[2].

Éric Dufour a fait ses études en philosophie à l’université de Rennes I, et a été reçu à l’agrégation de philosophie en 1988. Il a soutenu sa thèse de doctorat en 1995, à l’Université de Paris I, puis son habilitation à diriger les recherches en 2006 (à l’université de Toulouse le Mirail). Avant de travailler à l’Université, il a été enseignant dans le secondaire (1985-2003).

Ses premiers travaux sont consacrés à la philosophie allemande néokantienne et la philosophie sociale, ses travaux récents portent davantage sur le cinéma et la philosophie.

Eric Dufour dirige la collection "Philosophie et cinéma" chez l'éditeur Vrin.

PublicationsModifier

  • Hermann Cohen : Introduction au néokantisme de Marbourg, Paris, PUF, coll. Philosophies, 2001.
  • Les Néokantiens, Paris, Vrin, 2003.
  • L'Esthétique musicale de Nietzsche, Lille, Presses Universitaires du Septentrion, coll. Musique et sciences des arts, 2005.
  • Qu'est-ce que la musique?, Paris, Vrin, 2005.
  • Le Cinéma d'horreur et ses figures, Paris, P.U.F., coll. Lignes d'art, 2006.
  • David Lynch : image, matière et temps, Paris, Vrin, coll. Philosophie et cinéma, 2008.
  • Qu’est-ce que le cinéma ?, Paris, Vrin, coll. Chemins philosophiques, 2009.
  • Les Monstres au cinéma, Paris, Armand Colin, 2009.
  • Paul Natorp, De la psychologie générale à la Systématique philosophique, Paris, Vrin, coll. « Bibliothèque d’Histoire de la Philosophie », 2010.
  • Le Cinéma de science-fiction : histoire et philosophie, Paris, Armand Colin, 2011.
  • Qu'est-ce que le mal, monsieur Haneke ?, Paris, Vrin, coll. Philosophie et cinéma, 2014.
  • Le Mal dans le cinéma allemand, Paris, Armand Colin, 2014.
  • La valeur d'un film, Philosophie du beau au cinéma, Paris, Armand Colin, 2015.
  • Leçons sur Nietzsche, Héritier de Kant, Paris, Ellipses, 2015.
  • Dans la tête de Woody Allen, Le cinéma, Dieu, le sexe et le reste, Paris, Armand Colin, 2017.

Ouvrages collectifsModifier

  • Analyse d'une œuvre : « La mort aux trousses » (A. Hitchcock, 1959), sous la direction de J.-J. Marimbert, en collaboration avec L. Jullier et J. Servois, Paris, Vrin, coll. Philosophie et cinéma, 2008.
  • Analyse d'une œuvre : « L’Homme à la caméra » (D. Vertov, 1929), sous la direction de J.-J. Marimbert, en collaboration avec L. Jullier, Paris, Vrin, coll. Philosophie et cinéma, 2009.
  • Analyse d’une œuvre : « Casque d’or » (J. Becker, 1952), en collaboration avec L. Jullier, Paris, Vrin, coll. Philosophie et cinéma, 2009.
  • Une anthologie du rythme (direction du volume en collaboration avec. G. Mathon, maître de conférence à l’université Paris Est-Marne la Vallée), Filigrane n° 8 (2009).
  • Analyse d’une œuvre : « Lola Montès » (M. Ophuls, 1955), en collaboration avec J. Servois (dir.) et L. Jullier, Paris, Vrin, 2011.
  • "Histoires et définitions de la philosophie sociale", co-direction avec Franck Fishback et Emmanuel Renault, Recherche sur la philosophie et le langage, n° 28, Paris, Vrin, 2013.
  • La philosophie sociale de Natorp, en collaboration avec Julien Servois, Paris, J. Vrin, coll. « Bibliothèque d’Histoire de la Philosophie », 2015.
  • Analyse d'une œuvre : « Mort à Venise » (Luchino Visconti, 1971), en collaboration avec L. Jullier, Paris, Vrin, coll. Philosophie et cinéma, 2018.

TraductionsModifier

  • Wilhelm Windelband, « Qu'est-ce que la philosophie » et autres textes, Paris, Vrin, 2002.
  • Paul Natorp, Psychologie générale selon la méthode critique, Paris, Vrin, 2008.
  • Noël Carroll, La philosophie des films, avec Laurent Jullier, Anna C. Zielinska & Julien Servois, Paris, Vrin, 2015[3].

SourcesModifier

  1. « Eric Dufour - Babelio », sur www.babelio.com (consulté le 5 février 2018)
  2. univ-paris-diderot.fr
  3. vrin.fr

Liens externesModifier