Élutriation

L'élutriation est une technique d'analyse granulométrique et de séparation de particules en différentes classes en fonction de leur taille, leur forme et leur densité, en utilisant un fluide (un gaz ou un liquide). Cette technique met à profit la loi de Stokes. On parle aussi d’élutriation quand le même processus se produit dans la nature[1]. Le terme de lévigation désigne en particulier ce même procédé de séparation lorsqu'un liquide est employé[2].

Le procédé consiste à envoyer dans une colonne un fluide à une vitesse connue : les particules restent en suspension quand la vitesse du fluide est égale à la vitesse terminale des particules[3].

La norme allemande DIN 66118[4] décrit les principes de l'analyse granulométrique par élutriation. La norme DIN 66119[5] décrit cette technique avec un séparateur contre-courant par gravité et la DIN 66120[6] avec un séparateur à force centrifuge.

La technique est également utilisée en biologie pour synchroniser des cellules animales dans le cycle cellulaire.

RéférencesModifier

  1. (en) Jaime G. Pacheco-Hoyosa, Gerardo J. Aguirre-Díaza et Pablo Dávila-Harris, « Elutriation pipes in ignimbrites: An analysis of concepts based on the Huichapan Ignimbrite, Mexico », Journal of Volcanology and Geothermal Research, vol. 403,‎ , article no 107026 (DOI 10.1016/j.jvolgeores.2020.107026).
  2. « LÉVIGATION : Définition de LÉVIGATION », sur www.cnrtl.fr (consulté le 22 janvier 2021)
  3. Larachi F., cours GCH-10157 : Technologie des procédés de séparation, département de génie chimique, Université Laval
  4. DIN 66118 Octobre 2016 Granulométrie - Analyse granulométrique par élutriation - Principes
  5. DIN 66119 Octobre 2016 Granulométrie - Analyse granulométrique par élutriation avec séparateur contre-courant par gravité
  6. DIN 66120 Octobre 2016 Granulométrie - Analyse granulométrique par élutriation avec séparateur à force centrifuge

Voir aussiModifier