Ouvrir le menu principal

Élections législatives bangladaises de 2018

Élections législatives bangladaises de 2018
30 décembre 2018
Type d’élection Parlementaire
Sheikh Hasina - 2009.jpg Ligue Awami – Sheikh Hasina

Les élections législatives bangladaises de 2018 se déroulent le au Bangladesh[1].

Sommaire

ContexteModifier

Les élections se déroulent dans un climat de répression. L’ancienne première ministre Khaleda Zia, à la tête du principal parti d'opposition, le Parti nationaliste du Bangladesh (Bangladesh Jatiyatabadi Dal, BNP), est ainsi condamnée à cinq puis dix ans de prison, tandis que de nombreux opposants politiques sont emprisonnés ou poursuivis en justice par le gouvernement dirigé par la Ligue Awami, pour certains même après leurs décès[2]. Contrairement aux élections précédente, le BNP décide ne pas boycotter le scrutin, sous la direction de son nouveau dirigeant Kamal Hossain, il forme le 13 octobre une coalition avec plusieurs partis sous le nom de Front d'unité nationale[3].

Mode de scrutinModifier

Le parlement du Bangladesh, dit Jatiya Sangsad est composé de 350 sièges dont 300 pourvus directement au scrutin majoritaire uninominal à un tour dans autant de circonscriptions. Les 50 sièges restants, réservés aux femmes, sont répartis entre les différents partis proportionnellement à leurs part des voix, et les candidates validées par un vote du Parlement[4].

RésultatsModifier

Résultats des législatives bangladaises de 2018
Parti Votes % +/– Sièges +/–
Direct Indirect Total
Ligue Awami
Parti nationaliste du Bangladesh (BNP)
Parti Jatiya (en) (Ershad)
Parti des travailleurs du Bangladesh
Jatiya Samajtantrik Dal
Parti Jatiya (Manju)
Federation Bangladesh Tarikat
Front nationaliste bangladais
Autres partis
Indépendants
Votes valides
Votes blancs et invalides
Total 100 - 300 50 350  
Abstention
Inscrits / participation

Notes et référencesModifier