Ouvrir le menu principal

Élections générales botswanaises de 2019

Élections générales botswanaises de 2019
Voir et modifier les données sur Wikidata
Illegal Wildlife Trade Conference London 2018 (45245990491) (cropped).jpg Mokgweetsi Masisi – Parti démocratique du Botswana
Sièges sortants 37
Transparent flag waving on Infobox grey background.svg
Duma Boko – Umbrella for Democratic Change
Sièges sortants 17
Transparent flag waving on Infobox grey background.svg
Ndaba Gaolathe – Alliance des progressistes
Sièges sortants 0
Président du Botswana
Sortant
Ian Khama

Les élections générales botswanaises de 2019 se tiennent le 23 octobre 2019 afin de renouveler les membres de l'Assemblée nationale du Botswana.

ContexteModifier

Les élections législatives d'octobre 2014 voient la victoire du Parti démocratique du Botswana (BDP) qui conserve la majorité absolue au parlement. Le BDP est au pouvoir au Botswana depuis 1965, ayant conduit le pays à l'indépendance l'année suivante.

L'opposition est composée en 2014 de la coalition Umbrella for Democratic Change (UDC) - réunissant le Front national du Botswana (BNF), le Mouvement pour la démocratie au Botswana (BMD) et le Parti du peuple du Botswana (BPP) - ainsi que du Parti du Congrès botswanais (BCP). En février 2017, le BCP finit par intégrer l'UDC, amenant à l'unité de l'ensemble de l'opposition botswanaise[1]. Cette unité est cependant de courte durée, des membres dissidents du BMD se détachant de la coalition au mois d'octobre suivant Alliance des progressistes[2]. Les tensions qui en résultent au sein de l'UDC amène à l'expulsion du BMD de la coalition un an plus tard[3].

Le 1er avril 2018, Mokgweetsi Masisi est élu pour cinq ans à la tête de la république par le parlement, après une élection primaire au sein du BDP. En tant que cinquième président du Botswana, Masisi succède à Ian Khama au pouvoir depuis 2009, et qui ne pouvait se représenter, la constitution limitant depuis 1997 le temps passé à la présidence à un maximum de dix ans. La rapide dégradation des relations entre les deux hommes amène Ian Khama à quitter le BDP en mai 2019 et à créer le Front patriotique du Botswana[4].

Système électoralModifier

L'Assemblée nationale est l'unique chambre du parlement monocaméral du Botswana. Elle est composée de 63 sièges dont 57 pourvus tous les cinq ans au scrutin uninominal majoritaire à un tour dans autant de circonscriptions électorales. Quatre autres députés sont élus au scrutin indirect par ceux du parti ou de la coalition majoritaire à l'assemblée après la tenue du scrutin national. Enfin, l'assemblée comporte deux membres dit ex officio : le président de l'Assemblée nationale, élu par les députés, ainsi que le président de la république[5].

RésultatsModifier

Résultats des élections législatives botswanaises de 2019
Parti Voix % +/- Sièges +/-
Parti démocratique du Botswana (BDP)
Umbrella for Democratic Change (UDC)
Alliance des progressistes (AP) Nv
Mouvement pour la démocratie au Botswana -[6]
Front patriotique du Botswana Nv
Indépendants
Membres cooptés ou ex officio 6  
Suffrages exprimés
Votes blancs et invalides
Total 100 - 63  
Abstentions
Inscrits / participation

Notes et référencesModifier