Éditions Hors Commerce

Éditions Hors Commerce est une maison d'édition aujourd'hui disparue[1]. Elle a été fondée en 1994 par Delphine Lebensart et Philippe Olivier[2],[3] qui fut auparavant lecteur puis conseiller littéraire aux éditions Balland[2].

Éditions Hors Commerce a notamment publié des romans de Frédéric H. Fajardie, Lalie Walker (prix du zinc 2004 pour N'oublie pas[4]), Noël Simsolo, Claude Amoz (prix Sang d'encre 1997 pour Le caveau[5]), Thierry Chevillard (Ruth-Esther Weiller)...

Elle a également publié des essais politiques, comme Merci Madame Royal de Jacques Mazeau, ou Paroles intermittentes (sous la direction de Bénédicte Brunet)[6].

Elle a aussi publié un livre bilingue de récits et poèmes écrits par de jeunes Parisiens et Maliens : D'ici à l'horizon, une Afrique : chroniques jeunes Paris-Balanfina, sous la direction de Marie-Hélène Aimé (Association TVAS 15e, atelier d'écriture de V. Massenet).

La date de sa cessation d'activité est inconnue.

Notes et référencesModifier

  1. Après avoir été domiciliée à Paris ([1], elle l’a été à Montmorillon [2], mais son adresse actuelle est introuvable.
  2. a et b Le magazine littéraire, 378 (1999) p. 12
  3. Hors Commerce : Des livres qui prennent la tangente, L'Humanité du 26 juin 2004
  4. Prix-littéraires.net
  5. Site officiel du prix (quelques imprécisions) et Bibliopoche, entretien avec Claude Amoz
  6. Paroles intermittentes, article dans 'Marianne 2

Site officiel