Ouvrir le menu principal

Drapeau de Porto Rico Porto Rico
Indicateurs économiques
Image illustrative de l’article Économie de Porto Rico
San Juan, la capitale de Porto Rico, vue depuis la plage

Monnaie Dollar américain
Année fiscale 1er juillet - 30 juin
Statistiques
Produit intérieur brut (parité nominale) en diminution 98,81 milliards de US$ (2017, est.)
Produit intérieur brut en PPA en diminution 121 milliards de US$ (2017, est.)
Rang pour le PIB en PPA 82e[1] par tête : 51e[2]
Croissance du PIB en diminution - 7,7 % (2017, est.)
PIB par habitant en PPA en augmentation 37 300 US$ (2017, est.)
PIB par secteur agriculture : 0,8 %
industrie : 50,1 %
services : 49,1 % (2017, est.)
Inflation (IPC) 1,9 % (2017, est.)
Pop. sous le seuil de pauvreté N/A - 45 % selon Reuters (2017)[3]
Indice de développement humain (IDH) 0,845 (2015)[4]
Population active 1,139 millions
Population active par secteur agriculture : 2 %
industrie : 19 %
services : 79 % (2005)
Taux de chômage Decrease Positive.svg 11,5 % (2017, est.)
Commerce extérieur
Exportations en diminution 73,16 milliards de US$ (2017, est.)
Biens exportés produits chimiques, électronique, habillement, thon en conserve, rhum, concentrés de boissons, équipement médical
Importations Increase Negative.svg 49,01 milliards de US$ (2017, est.)
Biens importés produits chimiques, machines et équipement, vêtements, aliments, poisson, produits pétroliers
Finances publiques
Dette publique Increase Negative.svg 54,6 % du PIB (2017, est.)
Dette extérieure Increase Negative.svg 56,82 milliards de US$ (2010, est.) - la dette extérieure d'aujourd'hui est inconnue mais est bien plus élevée
Recettes publiques 9,268 milliards de US$ (2017, est.)
Dépenses publiques 9,974 milliards de US$ (2017, est.)

L’Économie de Porto Rico traite de la situation économique de Porto Rico, un territoire des États-Unis non incorporé et qui a un statut de Commonwealth.

L'État fut par le passé un territoire très attractif pour les sociétés notamment grâce aux divers avantages fiscaux qu'il offrait aux investisseurs. Cependant en 2006 les crédits d’impôts sont supprimés par le Congrès américain et l’île s'enfonce rapidement dans la récession[5]. Porto Rico est en 2018 dans une situation peu envieuse, depuis 10 ans, près de 400 000 personnes de tout horizon social seraient parties[6], la pauvreté atteint des sommets, 45 % selon Reuters en 2017[3], la dette a explosé. Cette dégradation sur le plan économique a valu à Porto Rico le surnom de « Grèce des Caraïbes ».

Notes et référencesModifier