Ouvrir le menu principal

L'écologie forestière est la branche de l'écologie qui étudie les forêts de la planète.

Sujets étudiésModifier

L'écologie forestière cherche à comprendre notamment les effets de la déforestation, de la fragmentation forestière et de diverses formes de modification, surexploitation, artificialisation ou destructions de forêt. Ils s'appuient notamment sur les typologies forestières[1], la phytosociologie, les associations typiquement forestières[2], les espèces bio indicatrices (qui peuvent être aussi modestes que par exemple les collemboles[3]), et donc la biodiversité de la forêt et en particulier de la flore forestière[4], mais aussi sur la biogéographie, l'écologie du paysage forestier et environnant[5].

UtilitéModifier

Outre une utilité scientifique, l'écologie forestière doit permettre d'améliorer la restauration[6], protection et gestion des forêts naturelles ou cultivées, et des espèces rares ou menacées ou fonctionnellement importantes qu'elles abritent, notamment face aux aléas du Changement climatique de l'échelle des parcelles forestières, à des échelles mondiales ou continentales, européenne notamment [7]

Notes et référencesModifier

  1. Brêthes A (1989) La typologie des stations forestières. Recommandations méthodologiques. Revue forestière française.
  2. Bartoli C (1966) Études écologiques sur les associations forestières de la Haute Maurienne. In Annales des Sciences forestières (Vol. 23, No. 3, pp. 429-751). EDP Sciences.
  3. Ponge J.F (1983) Les collemboles, indicateurs du type d'humus en milieu forestier: résultats obtenus au Sud de Paris. Acta Oecologica-Oecologia Generalis, 4(4), 359-374.
  4. Rameau, J. C., Mansion, D., & Dumé, G. (1989). Flore forestière française: guide écologique illustré. Montagnes (Vol. 2). Forêt privée française.
  5. Quézel P & Médail F (2017) Écologie et biogéographie des forêts du bassin méditerranéen.
  6. VALLAURI D & CHAUVIN C (1997) L'Écologie de la restauration appliquée à la forêt. Revue forestière française.
  7. Carbiener D (1996) Pour une gestion écologique des forêts européennes. Le Courrier de l'environnement de l'INRA, 29(29), 19-38.

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

BibliographieModifier

  • Cateau, E., Larrieu, L., Vallauri, D., Savoie, J. M., Touroult, J., & Brustel, H. (2015). Ancienneté et maturité: deux qualités complémentaires d’un écosystème forestier. Comptes rendus biologies, 338(1), 58-73 (résumé).
  • Dupuy M (1997) La diffusion de l'écologie forestière en France et en Allemagne: 1880-1980 (Doctoral dissertation, Bordeaux 3). |([çahttps://www.theses.fr/1997BOR30026 résumé])
  • Grondin, P., Ansseau, C., Bélanger, L., Bergeron, J. F., Bergeron, Y., Bouchard, A., ... & Lessard, G. (1996). Écologie forestière. Manuel de foresterie, 133-279.
  • Otto H.J (1998). Écologie forestière. Forêt privée française.
  • Rameau J.C, Mansion D & Dumé G (1989) Flore forestière française: guide écologique illustré. Montagnes (Vol. 2). Forêt privée française.
  • Rameau, J. C., Mansion, D., & Dumé, G. (1989). Flore forestière française: Plaines et collines (Vol. 1). Forêt privée française.
  • Saucier, J. P., Grondin, P., Robitaille, A., Gosselin, J., Morneau, C., Richard, P. J. H., ... & Thiffault, É. (2009). Écologie forestière. Manuel de foresterie, 2, 165-315.
  • Thomas, F. (1998). Écologie et gestion forestière dans l'Indochine française. Outre-Mers Revue d'Histoire, 85(319), p-59.