École Mohammadia d'ingénieurs

L'École Mohammadia d'Ingénieurs (EMI) , est l'une des grandes écoles d'ingénieurs à formation militaire [2] au Maroc [3], elle est située au quartier d'Agdal à Rabat et attachée à l'Université Mohammed V de Rabat [4].

École Mohammadia d'Ingénieurs
EMI.PNG
Logo
Image dans Infobox.
Histoire
Fondation
Statut
Type
Nom officiel
المدرسة المحمدية للمهندسين
Régime linguistique
Fondateur
Directeur
Pr. Moulay Larbi Abidi (DG)
Colonel Elghazi Khouakhi
Devise
Dieu, la Patrie, le Roi
الله,الوطن,الملك
Membre de
Site web
Chiffres-clés
Étudiants
1 400 (2008)
Enseignants
143[1]
Localisation
Pays
Ville

L'EMI a été inaugurée par feu le roi Mohammed V en 1959, trois ans après l'indépendance du Maroc.

HistoriqueModifier

Le , le roi Mohammed V pose la pierre inaugurale de construction de l'EMI[5]. L'école offrait 4 spécialités que le Maroc jugeait nécessaire à l'époque : génie civil, génie électrique, génie mécanique et génie minéral[6].

En 1964, la première promotion d’ingénieurs de l’école compte 34 lauréats. Les étudiants de l’EMI suivaient durant leur séjour à l’école une formation paramilitaire, réalisée à l’extérieur de l’EMI. À partir de 1982, le roi Hassan II a décidé de nommer un détachement militaire permanent des Forces armées royales à l'école afin de renforcer le régime militaire déjà existant. Désormais, l'ingénieur diplômé de l'EMI reçoit en plus de sa formation technique, une formation paramilitaire lui permettant d'accéder au statut d'officier de réserve[7].

En 1986, l'école ajoute à son offre de formation un doctorat ès Sciences Appliquées. À partir de 1990, l’EMI adopte le système de la formation en 3 années après les classes préparatoires aux grandes écoles et le Concours national commun. À partir de , l’EMI s’engage dans une réforme touchant les filières, leur contenu, les méthodes pédagogiques et d’évaluation ainsi que la programmation. En , l’école met en place un centre d’études doctorales « Sciences et techniques pour l’ingénieur » composé de laboratoires et d’équipes de recherche accrédités par l’Université Mohammed V - Agdal.

L'EMI et Internet au MarocModifier

L'École Mohammadia d'Ingénieurs a été le berceau d'Internet au Maroc par la création du 1er nœud Internet au Maroc[5]. La première liaison a été établie le à travers une connexion vers l'INRIA en France. Le domaine « .ma » a été déclaré et géré par l'EMI en 1993 avant d'être transféré à l'Agence Nationale de Réglementation des Télécommunications en 2004. De 1993 à 1995 (date de l'arrivée d'Internet commercial au Maroc) l'EMI a joué le rôle de fournisseur de service Internet pour les universités et les centres de recherche[6].

L'école a aussi créé un incubateur d’entreprises, le CIT : Centre d’Innovation Technologique.[réf. nécessaire]

Association des Ingénieurs de l'École Mohammadia (AIEM)Modifier

 
Logo de l'AIEM

L'Association des ingénieurs de l'École Mohammadia (AIEM) est considérée comme la plus importante association d'ingénieurs du Maroc[4], car elle compte dans ses rangs plus de 10000[8] lauréats de l'école. Créée au lendemain de la sortie de la première promotion, en 1964, elle investit dans des missions à caractère économique, social et culturel.

En 2013, le président de l'AIEM déclare qu'il est nécessaire de fusionner l'EMI avec l'ENSMR ainsi que d'autres possible écoles pour former l'université polytechnique Mohammadia (une sorte de "Institute of Technology"), un projet toujours en cours de discussion) [9].

L'année 2017 voit plusieurs changements survenir avec l'élection du nouveau bureau national et des bureaux régionaux et clubs, notamment la mise en place d'une plateforme digitale pour les lauréats, la promotion des soft skills et de entrepreneuriat et l'ambition de mettre sur pied un Think Tank AIEM.

LauréatsModifier

GalerieModifier

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier