Ouvrir le menu principal

Ángel Parra

auteur, compositeur, interprète chilien
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Parra.
Ángel Parra
Description de cette image, également commentée ci-après
Ángel Parra en 2015.
Informations générales
Nom de naissance Luis Ángel Cereceda Parra
Naissance
Valparaíso (Chili)
Décès (à 73 ans)
Paris (France)
Activité principale Chanteur
Genre musical Chanson de révolte
Instruments Guitare
Années actives 1958-2017

Ángel Parra est un chanteur chilien, né le à Valparaíso (Chili) et mort le à Paris (France).

Sommaire

BiographieModifier

 
Angel Parra en 1973.
 
Angel Parra en 2010.

Ángel Parra est le fils de Violeta Parra et le frère d'Isabel Parra.

Ángel Parra est interné, le , au lendemain du coup d'État militaire, qui a amené l'instauration de la dictature de Pinochet, à l'Estadio nacional, car il est communiste et soutient Salvador Allende.

Il est ensuite emmené par l'armée à la prison de Chacabuco dans le désert d'Atacama. En 1974, il s'exile au Mexique, puis en France, où il s'installe avec sa famille. En 1989, il retourne au Chili pour faire une tournée à travers le pays. À cette époque, le régime de Pinochet s'essouffle car, lors du plébiscite de 1988, les Chiliens disent non à la continuité du pouvoir de Pinochet.

Fin 2004, il reçoit avec sa sœur le titre de Figuras fundamentales de la música chilena.

En 2006, Ángel Parra publie simultanément un CD où il interprète les chansons de sa mère Violeta Parra et un livre sur son histoire, Violeta se fue a los cielos (« Violeta s'en fut au paradis », non traduit en français). Le livre a donné lieu à un film éponyme tourné par Andrés Wood.

MortModifier

Ángel Parra est mort le à Paris à l’âge de 73 ans, des suites d'un cancer au poumon[1]

DiscographieModifier

ŒuvreModifier

Romans et récitsModifier

Notes et référencesModifier

  1. (fr) « Le chanteur et auteur chilien Angel Parra est mort », Le Monde.fr (consulté le 11 mars 2017)

Liens externesModifier