Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir À vif.
À vif
Titre québécois L'Épreuve du courage
Titre original The Brave One
Réalisation Neil Jordan
Scénario Cynthia Mort
Bruce A. Taylor
Roderick Taylor
Acteurs principaux
Sociétés de production Warner Bros.
Silver Pictures
Village Roadshow Pictures
Pays d’origine Drapeau de l'Australie Australie
Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Thriller
Durée 122 minutes
Sortie 2007

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

À vif (The Brave One), ou L'Épreuve du courage au Québec, est un film américano-australien réalisé par Neil Jordan et sorti en 2007.

Sommaire

SynopsisModifier

Erica Bain, animatrice de radio à New York, et son fiancé David, alors qu'ils effectuent une promenade en amoureux un soir dans Central Park, sont violemment agressés et David meurt de ses blessures. Après sa longue convalescence, Erica développe une psychose de l'agression et se procure illicitement une arme. Témoin d'un braquage sanglant dans une supérette, et submergée par la terreur, elle réagit viscéralement en abattant le meurtrier. Peu après, lorsque deux voyous font irruption dans une rame de métro où ils s'amusent à terroriser les passagers avant de s'en prendre à elle, elle les tue et s'enfuit. L'inspecteur Mercer, chargé d'enquêter sur cette série d'assassinats, est par ailleurs l'un des fidèles auditeurs des chroniques urbaines d'Erica. Il la consulte, car il pense que les investigations qu'elle mène dans la cité peuvent le mettre sur la piste du justicier new-yorkais. Parallèlement, happée dans une spirale offensive, Erica se lance à la recherche des assassins de David.

Fiche techniqueModifier

DistributionModifier

Source et légende : Version française (VF) sur RS Doublage[1] et Voxofilm[2]

ProductionModifier

TournageModifier

MusiqueModifier

  • Answer, interprétée par Sarah McLachlan
  • Black Betty, interprétée par Ram Jam
  • Burning On Both Ends, interprétée par Willie Singleton
  • Everybody Can You Feel The Vibe, interprétée par Blade and Brezza
  • Gris-Gris Gumbo Ya Ya, interprétée par Dr. John
  • Hits From The Bong, interprétée par Cypress Hill
  • I Can't Get Next To You, interprétée par Al Green
  • The Illest, interprétée par Immortal technique
  • Ven Aqui Mama, interprétée par Sergio Veneno
  • We Get Money Around Here, interprétée par B. Smoove
  • You Don'T Know Me, interprétée par Elvis Presley

AccueilModifier

AllMovie  [3],[Note 1] : « Un film de justiciers astucieusement conçu qui bénéficie sans cesse de la toute frémissante Jodie Foster et de l'interprétation remarquable de Terrence Howard ainsi que de la réalisation excitante du cinéaste vétéran Neil Jordan. À vif propose une méditation assez prévisible, mais stimulant la réflexion. La vengeance qui s'exerce soudainement montre que même les plus vertueux peuvent succomber à leur soif de justice dans de terribles circonstances. […] La technique utilisée par Jordan pour exprimer le malaise de son héroïne au début de son rétablissement est indéniablement efficace. Foster offre un portrait fascinant d'une femme qui méconnaît sa profonde nature avant de la découvrir face à la peur. […] Howard, qui a été remarqué pour sa mémorable prestation dans The Hunting Party de Richard Shepard, prouve une fois de plus qu'il est l’un des acteurs les plus talentueux du cinéma américain dans son rôle de policier frustré cherchant à obtenir justice contre un puissant homme d’affaires. Les rapports entre Foster et Howard sont vraiment au cœur du film, et ils sont parfaits dans les nombreuses scènes qu'ils ont ensemble. […] Ce qui distingue finalement À vif de la grande majorité des films d'autodéfense, c'est que même s'il ne refuse jamais au spectateur l'exultation catharsique de Foster dans le rôle de « Madame 9 mm[Note 2] » sur le pire événement auquel on peut être confronté en milieu urbain, c'est l'impérieuse quête de son héroïne qui fera vraiment réfléchir les spectateurs à leurs propres positions sur la peine capitale et sur le devoir de faire respecter la loi. »

Box-officeModifier

Box-office États-UnisModifier

Week-end du Recettes Cumul
14 au 16 septembre 2007 $ 13 471 488 $ 13 471 488
21 au 23 septembre 2007 $ 7 313 437 $ 25 003 347
28 au 30 septembre 2007 $ 3 719 285 $ 30 834 753
5 au 7 octobre 2007 $ 2 321 359 $ 34 380 387
12 au 14 octobre 2007 $ 686 300 $ 35 997 063

Box-office FranceModifier

Semaine du Entrée Cumul
26 septembre au 2 octobre 2007 148 376 148 376
3 au 9 octobre 2007 77 489 225 865
10 au 16 octobre 2007 33 804 259 669

Box-office ParisModifier

Semaine du Entrée Cumul
26 septembre au 2 octobre 2007 52 353 52 737
3 au 9 octobre 2007 25 288 78 547
10 au 16 octobre 2007 12 891 91 438

DistinctionsModifier

AnalyseModifier

Démarque volontaire du film de Michael Winner, Un justicier dans la ville (1973), car ici c'est la femme (Jodie Foster) qui survit à une agression particulièrement lâche et violente et entame alors sa mission d'épuration en représailles des terribles brutalités masculines dont elle a été victime comme beaucoup de femmes peuvent l'être.

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Traduction libre de l'anglais par l'éditeur.
  2. Référence au revolver Kahr K9 (en) qu'elle utilise.

RéférencesModifier

  1. « Fiche de doublage VF du film » sur RS Doublage, consulté le 9 décembre 2008, m-à-j le 19 novembre 2012
  2. « Deuxième fiche de doublage VF du film » sur Voxofilm, consulté le 19 novembre 2012
  3. Extrait de la critique de Jason Buchanan.

Liens externesModifier