Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Růžičková.
Zuzana Růžičková
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Zuzana Růžičková et son mari.
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 90 ans)
PragueVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalités
Activités
Conjoint
Autres informations
A travaillé pour
Instrument
Influencée par
Lieux de détention
Site web
Distinctions
Citoyen d'honneur de Prague (d)
Artiste national (d) ()
Q51954787 ()Voir et modifier les données sur Wikidata

Zuzana Růžičková, née à Plzeň (Tchécoslovaquie) le et morte le [1],[2] à Prague (République tchèque), est une claveciniste tchèque.

Sommaire

BiographieModifier

Enfant, Zuzana Růžičková étudie la musique mais, étant juive, elle est déportée en camp de concentration Theresienstad 1941 à 1945 – son père y meurt au printemps 1943 – puis à Auschwitz au Block des enfants, transférée à Hambourg, où elle déblaie les ruines des bombardements, puis à Bergen-Belsen, où elle est libérée par les Britanniques avec sa mère. Ses mains sont très abîmées mais elle travaille dix à douze heures par jour pour retrouver son habileté.

Elle reprend ensuite des études musicales à Plzeň et à Prague.

Elle remporte le Concours international de Munich en 1956. La claveciniste Marguerite Roesgen-Champion, l'invite à suivre ses cours en France.

À partir de 1951, elle enseigne à Prague ainsi qu’à Bratislava de 1978 à 1982.

Elle est également invitée à enseigner à Zurich, Stuttgart, Cracovie, Budapest, Riga et Tokyo[3].

Zuzana Růžičková a enregistré 65 albums, comprenant notamment l'intégrale de Bach pour le clavecin[2]. Elle a enregistré une Sarabande extraite des Suites anglaises de Jean-Sébastien Bach, à Paris en 1972 pour son anniversaire.

Vie privéeModifier

Son mari, Viktor Kalabis, était compositeur.

Prix et distinctionsModifier

  • 1956 : Concours international de Munich
  • 2003 : Chevalier des arts et lettres

RéférencesModifier

  1. (en) Czech Harpsichordist Zuzana Ruzickova Dies at Age 90, New York Times, 27 septembre 2017.
  2. a et b Disparition de Zuzana Ruzickova, la « grande dame du clavecin », France Musique, 28 septembre 2017.
  3. « Zuzana Ruzickova, la « grande dame du clavecin », est morte », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 30 septembre 2017)

DocumentaireModifier

  • Zuzana Ruzickova, la musique d'une vie, réalisé par Peter Getzels, 2016.

Liens externesModifier