Zorgho (Zorgho)

Zorgho
Zorgho (Zorgho)
Musée du Warba de Zorgho
Administration
Pays Drapeau du Burkina Faso Burkina Faso
Région Plateau-Central
Province Ganzourgou
Département
ou commune
Zorgho
Maire
Mandat
Amado Kaboré
2012-
Démographie
Gentilé Zorgholais
Population 20 462 hab. (2006[1])
Géographie
Coordonnées 12° 14′ 49″ nord, 0° 36′ 55″ ouest
Altitude Max. 278 m
Divers
Indicatif téléphonique +226
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Burkina Faso
Voir sur la carte topographique du Burkina Faso
City locator 14.svg
Zorgho
Géolocalisation sur la carte : Burkina Faso
Voir sur la carte administrative du Burkina Faso
City locator 14.svg
Zorgho
Liens
Site web zorgho.org

Zorgho est le chef-lieu du département et la commune urbaine de même nom, situé dans la province du Ganzourgou (dont elle est également le chef-lieu) et la région du Plateau-Central au Burkina Faso.

La population de la ville est de 20 462 habitants (les Zorgholais) au dernier recensement général de 2006[1].

GéographiqueModifier

 
Paysage à l'entrée de Zorgho.

La ville de Zorgho est située dans la région du Plateau-Central à 110 kilomètres à l'est de la capitale Ouagadougou sur la route nationale 4 reliant Ouagadougou à Niamey au Niger.

La ville de Zorgho se compose de deux zones loties de part et d’autre d’une retenue d’eau.

Elle est divisée en six secteurs regroupant chacun cinq à douze anciens quartiers[1] :

  • Secteur 1 (3 452 habitants)
  • Secteur 2 (4 681 habitants)
  • Secteur 3 (1 885 habitants)
  • Secteur 4 (3 871 habitants)
  • Secteur 5 (1 214 habitants)
  • Secteur 6 (5 359 habitants)

HistoireModifier

Les premiers habitants de Zorgho sont des descendants du Mogho Naba Kouda, neuvième Empereur des Mossi qui a vécu à la fin du XVIe siècle. L’histoire rapporte que deux fils du Mogho Naba Kouda ont quitté Ouagadougou à la recherche des fiefs. Ces deux frères s’installèrent ensemble à Bando (localité située non loin de Zorgho). Les populations autochtones ayant remarqué la présence des deux princes dans le village informèrent le Mogho Naba pour connaître l’attitude à tenir à leur égard. Ce dernier leur ordonna de trouver des terres à ses deux fils. L’aîné fut installé dans une zone peuplée de plantes à grappes appelées « Zordo » en mooré d’où le nom Zorgho. Le second lui fut envoyé à Zoungou, village situé à une vingtaine de kilomètres au Sud. Un jour l’aîné reçu la visite de son petit frère de Zoungou. Celui-ci le trouva dans l’abondance, et après avoir bien mangé il rota le mot rot signifie en mooré « Zodgo ». Les deux prononciations confirment l’appellation Zorgho.

  • – création du poste administratif de Zorgho.
  • , le poste administratif devint subdivision
  • , la subdivision est érigée en cercle
  • , le cercle de Zorgho devient sous-préfecture
  • , Zorgho devient le chef-lieu de la province du Ganzourgou.

La ville de Zorgho (chef lieu de la province) devient commune le , puis commune de plein exercice le par loi no 004-93/ADP. Elle est administrée par un maire élu démocratiquement le . Le maire est assisté dans ses fonctions de 34 conseillers municipaux et d’un exécutif de six membres qu’il préside.

Zorgho a signé un protocole d’amitié le avec la ville de Bousbecque, commune de 4 700 habitants dans la région Hauts-de-France.

ÉconomieModifier

L’activité principale demeure l’agriculture de subsistance appuyée par un élevage intensif. L’artisanat est très présent mais est généralement pratiqué comme activité secondaire (poterie, teinture, bijouterie…).

Santé et éducationModifier

Zorgho accueille le centre médical régional avec antenne chirurgicale (CMA) ainsi qu'un centre de santé et de promotion sociale (CSPS) situé dans sa section urbaine[2].

Notes et référencesModifier

  1. a b et c [xls] Liste des villages du Burkina Faso - Recensement 2006 sur le site HDX–Open data Burkina Faso, consulté le 26 février 2020.
  2. [PDF] Carte sanitaire 2010, Ministère de la Santé, pp. 90-91, consulté le 26 février 2020.

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :