Ouvrir le menu principal

Zone récréative

type d'aire protégée

Une zone récréative (anglais : recreation area) est un type d'aire protégée désignée dans certaines juridictions.

Sommaire

États-UnisModifier

Aux États-Unis, les « zones récréatives nationales » (national recreation areas) peuvent être gérées par différents organismes. Généralement, elles ne respectent pas strictement les critères nécessaires pour être promues au statut de parcs nationaux.

Exemples : Aire nationale de récréation Robert T. Stafford White Rocks, Glen Canyon National Recreation Area, Golden Gate National Recreation Area, Ross Lake National Recreation Area, etc.

CanadaModifier

Au Canada, deux provinces, la Colombie-Britannique et l'Alberta, ont des zones récréatives gérées par les gouvernements provinciaux. Cependant les missions de celles-ci peuvent différer d'une province à l'autre. En Colombie-Britannique, il s'agit d'une étape intermédiaire avant de convertir la zone récréative en parc provincial[1].

En Alberta, il s'agit d'endroits limités servant de point d'accès aux rivières, lacs et réservoirs de la province. Le niveau de développement peut grandement varier d'une aire à l'autre, certaines possédant des infrastructures comparables aux parcs provinciaux alors que pour d'autres les installations ne se résument qu'à une mise à l'eau[2].

Autres équivalentsModifier

Notes et référencesModifier

  1. (en) « Summary of Park and Protected Area Designations », sur BC Parks (consulté le 15 mars 2010)
  2. (en) « A Spectrum of Sites », sur Alberta Tourism, Parks and Recreation (consulté le 15 mars 2010)