Zone de secours Liège 2 IILE-SRI

Zone de secours Liège 2 IILE-SRI
Logo de l’association
Cadre
But Aide à la population
Zone d’influence Liège et environs
Fondation
Fondation
Fondateur 18 communes des environs de Liège: Ans, Awans, Bassenge, Beyne-Heusay, Chaudfontaine, Esneux, Fexhe-le-haut-clocher, Fléron, Grâce-Hollogne, Herstal, Juprelle, Liège, Neupré, Oupeye, Saint-Georges-sur-Meuse, Saint-Nicolas, Seraing, et Visé.
Identité
Siège Rue Ransonnet, 5. Liège Drapeau de la Belgique Belgique
Structure Intercommunale
Financement communes dépendant de l'intercommunale
Employés 596 pompiers, dont 40 pompiers volontaires et 39 personnels techniques et administratifs.
Site web http://iile-sri.be/

La zone de secours Liège 2 IILE-SRI est l'une des 34 zones de secours de Belgique[1], centrée autour de la ville de Liège[2] et l'une des 6 zones de la province de Liège. Elle a pour mission de gérer le service d'incendie et l'aide médicale urgente des communes participantes. Son chef de service opérationnel est le Colonel Luc Scevenels.

HistoireModifier

L'Intercommunale d'Incendie de Liège & Environs (IILE) fut fondée le par 18 communes des environs de Liège ainsi que de la ville elle-même dans le but de mieux organiser les corps de pompiers des différentes entités[3].

Le , deux autres communes, Crisnée et Flémalle, rejoignent la zone de secours.

En 2012, la commune d'Engis rejoint la zone de secours.

Dans le cadre de la Réforme de la sécurité civile belge, l'Intercommunale d'Incendie de Liège & Environs (IILE) forme depuis 2014 la zone de secours Liège 2, ou Zone 2 IILE-SRI'

OrganisationModifier

 
La caserne principale, rue Ransonnet.

L'IILE dispose de 7 casernes de pompiers réparties sur tout son territoire. Ce sont en fait 6 postes-avancés et une caserne centrale, celle-ci faisant office d'État-major, située rue Ransonnet, à Liège.

Liste des postes avancésModifier

TerritoireModifier

La zone de secours Liège 2 couvre les 21 communes suivantes[4] : Ans, Awans, Bassenge, Beyne-Heusay, Chaudfontaine, Crisnée, Engis, Esneux, Fexhe-Le-Haut-Clocher, Flémalle, Fléron, Grâce-Hollogne, Herstal, Juprelle, Liège, Neupré, Oupeye, Saint-Georges-sur-Meuse, Saint-Nicolas, Seraing et Visé.

PersonnelModifier

596 pompiers dont 40 volontaires et 39 membres techniques ou administratifs[5]. Il y a environ 70 pompiers professionnels de garde par jour.

StatistiquesModifier

 
VIM du service SMUR de l'Hôpital de la Citadelle de Liège, en intervention lors d'un incendie avec les pompiers de Liège.

Les statistiques moyennes annuelles sont: +/- 8 000 interventions de type « pompiers » (dont environ 2 000 incendies) +/- 7 500 sorties d’aide médicale urgente (une autre partie de ces missions est également assurée par la Croix-Rouge de Belgique)

Voir aussiModifier

Textes de loiModifier

  • Loi du concernant la réforme de la sécurité civile belge[6].

Notes et référencesModifier

  1. « Arrêté royal du 2 février 2009 (M.B. 17.02.2009) », sur Site internet officiel de la sécurité civile belge
  2. « Présentation de l'IILE », sur Site officiel de la ville de Liège
  3. « Historique de l'IILE », sur Site internet des intercommunales liégeoises
  4. « Cartes des différentes zones de secours », sur Site internet officiel de la sécurité civile belge
  5. « Chiffres de l'IILE », sur Site internet des intercommunales liégeoises
  6. « Loi du 15 mai 2007 », sur Site internet de la Justice Belge