Zoe Ann Olsen-Jensen

plongeuse américaine

Zoe Ann Olsen-Jensen
Image illustrative de l’article Zoe Ann Olsen-Jensen
Zoe Ann Olsen-Jensen en 1952
Contexte général
Sport plongeon
Biographie
Nationalité sportive Drapeau : États-Unis américaine
Nationalité États-Unis
Naissance (89 ans)
Lieu de naissance Council Bluffs (Drapeau de l'Iowa Iowa)
Palmarès
Compétition Or Arg. Bro.
Jeux olympiques 1 1

Zoe Ann Olsen-Jensen (née Olsen le ) est une plongeuse américaine à la retraite. Elle participe au tremplin à 3 m aux Jeux olympiques de 1948 et de 1952 et y remporte une médaille d'argent et une de bronze, respectivement. Au cours de sa carrière, Olsen remporte 12 titres de championne AAU.

JeunesseModifier

Née à Council Bluffs, Iowa[1], Olsen-Jensen est la fille d’Art Olsen et Norma Bragstad Olsen[2]. Son père est entraîneur et directeur d'école ; sa mère enseigne la natation et est décrite comme « une pionnière de la natation synchronisée »[1].

Elle fréquente La Porte School à La Porte City, dans l'Iowa[3] mais elle et sa mère déménagent à Oakland, en Californie, lorsque son père s'enrôle dans le service militaire pendant la Seconde Guerre mondiale[1]. En 1949, elle termine ses études à la Oakland High School, où elle est présidente de classe et étudiante d'honneur[4].

CarrièreModifier

À l'âge de 9 ans, Olsen-Jensen obtient la première place au plongeon féminin en natation ouverte et en compétition de plongeon à Neenah, dans le Wisconsin. Olsen-Jensen gagne devant plus de 16 plongeuses et est la plus jeune des plus de 100 participantes[5].

À l'âge de 11 ans, Olsen-Jensen est la seule vainqueur de la compétition de natation de l'Amateur Athletic Union de l'Iowa[6]. À l'âge de 12 ans, elle termine troisième du championnat national junior AAU[7].

En 1948, Olsen-Jensen remporte sa première médaille olympique en plongeon à Londres[1]. Quatre ans plus tard, aux Jeux de Helsinki, elle remporte la médaille de bronze sur la même épreuve[8].

DistinctionsModifier

Olsen-Jensen est membre du Temple de la renommée sportive de l' Iowa. Trois fois, elle est nominée pour le prix James E. Sullivan, qui récompense « l'athlète amateur exceptionnel du pays, qu'il soit femme ou homme »[9].

Elle entre à l'International Swimming Hall of Fame en 1989[10].

Vie privéeModifier

Le , Zoe Ann Olsen épouse Jackie Jensen, un joueur américain de baseball[11], avec lequel elle a une fille et deux fils[1]. Le couple divorce en 1963 avant de se remarier 14 mois plus tard, puis divorcer une nouvelle fois en 1970[1]. En 1972, elle épouse Don Bramham[1].

Voir égalementModifier

RéférencesModifier

  1. a b c d e f et g Brenda Cornelius, « Where are they now: Zoe Ann Olsen », The Courier, Iowa, Waterloo,‎ , p. 2 (lire en ligne)  
  2. « Maybe You've Heard ... », Argus-Leader, South Dakota, Sioux Falls,‎ , p. 4 (lire en ligne)  
  3. « Vinton Students Best Judges At Community Fair », The Courier, Iowa, Waterloo,‎ , p. 25 (lire en ligne)  
  4. « Jackie Jensen and Zoe Ann Are Engaged -- It's Official Now », Oakland Tribune,‎ , p. 14 (lire en ligne, consulté le 10 mai 2018)  
  5. (en) « Swimmers from Cedar Falls Win at Neenah, Wis », The Courier,‎ , p. 21 (lire en ligne)
  6. « LaPorte City Girl, 11, Tops State Swim », The Des Moines Register,‎ (lire en ligne, consulté le 9 mai 2018)  
  7. « Iowan Gets Advice », The Des Moines Register,‎ (lire en ligne, consulté le 9 mai 2018)  
  8. (en) « Zoe Ann OLSEN - Diving Olympique | United States of America », sur International Olympic Committee, (consulté le 18 août 2019)
  9. (en) White, « Zoe Olsen » [archive du ], DataCentral, Des Moines Register (consulté le 11 mai 2018)
  10. (en-US) « ISHOF.org | ZOE ANN OLSEN (USA) » (consulté le 18 août 2019)
  11. United Press, « Yanks' Jackie Jensen Weds Zoe Ann Olsen », Arizona Republic, Arizona, Phoenix,‎ , p. 8 (lire en ligne, consulté le 10 mai 2018)  

Liens externesModifier