Zhanran

moine bouddhiste chinois

Zhanran ou Jingxi Zhanran[1] (zh : 湛然, jp : Tannen et transcription anglaise : Chan-jan) appelé aussi Miao-lo[2] (jp: Myoraku) ou Miaole (711-782) est le 9e patriarche (ou le 6e après Zhiyi) de l'école bouddhiste chinoise Tiantai. Il est né à Jing-xi dans la province actuelle du Jiangsu.

Zhanran
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Décès
Activité
Autres informations
Religion
Zhanran, appelé aussi Miao-lo ou Miaole

Sixième patriarche du bouddhisme Tiantai (si on compte Zhiyi comme premier ou neuvième si l’on remonte à Nagarjuna). Commmençant à étudier le bouddhisme à l’âge de 20 ans sous la direction du 5ème patriarche, Xuánlǎng (玄朗) (673-754), il ne devint moine qu’à l’âge de 35 ans. À cette époque l’école Tiantai moribonde était supplantée par des écoles plus dynamiques et vivantes telles que le Chán (bouddhisme), le Huayan (École de la Guirlande de fleurs, Kegon) et les enseignements du Yogacara (Rien que Conscience ou Chittamatra) revivifiés par le grand voyageur et traducteur Xuanzang (602-664).

Miaole donna une nouvelle impultion à l’école Tiantai en rédigeant ses Annotations sur le Sens profond du Sūtra du Lotus, Annotations sur Les Mots et Phrases du Sutra du Lotus (ou Annotations sur le Commentaire textuel du Sūtra du Lotus) et Annotation sur la Grande Concentration et Pénétration.

Rujun Wu considère que Grande Concentration et Pénétration (Great treatise on Concentration and Insight (en)) (摩訶止観, zh : Móhē Zhǐguān, jp : Maka Shikan) est le texte déterminant de l’école Tiantai qui compte parmi les plus importants travaux de Zhiyi avec Mots et phrases du Sūtra du Lotus (法華文句, zh : Fahua Wenzhu, jp : Hōkke Mongu), et Sens profond du Sūtra du Lotus (法華玄義, jp : Hōkke Genji, zh : Fahua Xuanyi)[3],[4] reconnus comme les commentaires irrévocables des trois œuvres majeures de Zhiyi sur le Sūtra du Lotus.

Notes et référencesModifier

  1. (en) The Princeton dictionary of buddhism par Robert E. Buswell Jr et Donald S. Lopez Jr aux éditions Princeton University Press, (ISBN 0691157863), pages 391 et 392
  2. (en) « Miao-lo », sur chinabuddhismencyclopedia.com (consulté le )
  3. Rujun Wu, T'ien-T'ai Buddhism and early Mādhyamika, University of Hawaii Press, , 254 p. (ISBN 0-8248-1561-0, lire en ligne), « National Foreign Language Center Technical Reports. Buddhist studies program »
  4. Les œuvres majeures de Zhiyi sur le Sūtra du Lotus sont le Sens profond du Sūtra du Lotus = Hōkke Genji [法华玄義] = Fahua xuanyi, abrégé de Miàofǎ liánhuā jīngxuán yì [妙法蓮華經玄義, jap. Myōhōrengekyō Gengi] (Signification profonde du Sūtra du Lotus), T.D. 1716, 33.618-815 ; le Commentaire textuel du Sūtra du Lotus = Hōkke Mongu [法华文句, abrégé de Miàofǎliánhuājīng wénjù 妙法蓮華經文句, jap. Myōhōrengekyō Mongu, T.D. 1718] ; la Grande Concentration et Pénétration = le Móhē Zhǐguān [摩訶止觀, jap. Maka Shikan, T.D. (1911)], traité de méditation écrit en 594.