Zhang Tingyu

politicien et historien chinois

Zhang Tingyu (chinois simplifié : 张廷玉 ; chinois traditionnel : 張廷玉 ; pinyin : zhāng tíngyù ; Wade : Chang T'ingyü), , est un homme politique et historien chinois durant la dynastie Qing.

Zhang Tingyu
Image dans Infobox.
Fonctions
Grand tuteur impérial (d)
Hubu Sangshu (d)
Libu shangshu (d)
Assistant de lettré d'université (d)
Amban des secrets militaires (d)
Xingbu shangshu (d)
Q47172589
Grand secrétaire du cabinet Wenyuan (d)
Baohedian daxue shi (d)
Shujishi (d)
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 82 ans)
TongchengVoir et modifier les données sur Wikidata
Prénom social
衡臣Voir et modifier les données sur Wikidata
Nom de pinceau
研齋Voir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Père
Zhang Ying (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
Zhang Tinglu (d)
Zhang Tingzan (d)
Zhang Lingyi (d)
Zhang Tingtuan (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
Zhang Ruocheng (d)
Q11069017
Zhang Ruoai (d)
Zhang Siyi (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Œuvres principales

Zhang Tingyu naît à Tongcheng dans la province d'Anhui. En 1700, il est reçu au meilleur rang (jinshi) aux examens impériaux et peu après est nommé à l'académie Hanlin. Il sert d'abord en tant que secrétaire d'État, et plus tard sous l'empereur Yongzheng, en tant que premier ministre. Zhang Tingyu dispose spécialement de la confiance de Yongzheng qui fait de lui l'un des premiers membres du Grand Conseil, organe d'État informel qui, avec le temps, se développe en propre conseil privé de l'empereur. Parmi ses collègues se trouvent des personnalités de renom comme Ma Qi. Il joue un rôle central dans la politique de justice et est considéré comme l'architecte de nombreux projets politiques. Sous le règne de l'empereur Qianlong enfin, il joue un rôle dans le conflit sino-mandchou.

Zhang est un officier de la fonction publique, très apprécié à la fois pour son caractère droit et le fond de ses principes. Disposant de considérables compétences en littérature, il est placé à la tête des fonctionnaires qui rédigent l'Histoire des Ming en 1739. Il existe une certaine confusion quant à savoir si lui ou un autre officier de confiance Longkodo est le représentant principal du testament de Kangxi. Zhang est le seul fonctionnaire à survivre aux batailles de succession de Kangxi à Yongzheng et à Qianlong, et bénéficie de la confiance des trois empereurs.

RéférencesModifier

AnnexesModifier

BibliographieModifier

Article connexeModifier

Liens externesModifier