Zhang Hong

Zhang Hong ou Chang Hung ou Tchang Hong, surnom : Jundu, nom de pinceau : Haojian est un peintre chinois des XVIe – XVIIe siècles. Il est originaire de Suzhou (ville de la province du Jiangsu à l'Est de la Chine). C'est un peintre de figures, portraits, paysages animés, paysages et fleurs. Il est né en 1577 ou 1578 et mort après 1660.

BiographieModifier

Zhang Hong est un peintre de paysages dans la tradition de l'École Ma-Xia. Il est un bon exemple de la peinture des individualistes de la fin de la dynastie Ming et il est particulièrement intéressant dans son art de traduire la lumière[1].

MuséesModifier

  • Boston (musée des beaux-arts) :
    • Vue des monts Gouqu, encre et couleurs, inscription du peintre datée 1650.
  • Cincinnati (musée d'art) :
    • Oiseaux sur une branche en fleurs au-dessus d'un ruisseau de montagne, signé et daté 1648.
  • Shanghai :
    • Assis près d'un ruisseau de montagne, couleurs sur soie, sûrement tardif, rouleau en hauteur.
  • Taipei (Nat. Palace Mus.) :
    • Budai 1535-1612, signé, poème de Wang Zhideng.
    • Le Mont Shixie, signé et daté 1613.
    • Vallée de rivière au clair de lune, signé et daté 1625.
    • Ruisseau de montagne après la neige, signé et daté 1626.
    • Camélias et narcisses, signé et daté 1626, d'après Lu Zhi (peintre).
    • Paysage et petit pavillon, signé et daté 1629.
    • Le Mont Qixia, signé et daté 1634.
    • Paysage, signé et daté 1637.
  • Tianjin:
    • Paysage, couleurs sur papier, rouleau en hauteur.

BibliographieModifier

  • Dictionnaire Bénézit, Dictionnaire des peintres,sculpteurs, dessinateurs et graveurs, vol. 14, éditions Gründ, , 13440 p. (ISBN 2700030249), p. 440.

Notes et référencesModifier