Ouvrir le menu principal
Danseurs de zeybek


Le zeybek une danse traditionnelle turque. Cette danse est notamment pratiquée dans la région d'Égée, (İzmir, Aydın, Manisa, Muğla, Balıkesir, Denizli).

ÉtymologieModifier

Le terme zeybek est formé à partir des deux mots, zag et bek. Zag est un vieux mot turc voulant dire « sage », et bek veut dire « compréhensif ». Le Zeybek est donc un homme brave, entreprenant et protecteur. Cette danse représente un Turc paysan[1].

Mustafa Kemal Atatürk aimait beaucoup cette danse. Pendant une soirée à Bursa, après la valse, il demanda au chef d’orchestre de jouer un zeybek, ajoutant : « Comme le monde moderne a la valse, nous, les Turcs, avons le zeybek ». Pour lui, le zeybek était une danse de salon qu’on pouvait danser avec les femmes, comme la valse, et qui symbolisait la bravoure, la puissance et l'intégrité[2].

PrésentationModifier

 
Zeybek de Balıkesir.

Une seule personne danse habituellement, mais parfois quatre à cinq personnes dansent en cercle, vêtues de vêtements spécifiques très colorés. Les bras des danseurs sont étendus à hauteur d'épaules et les mains ouvertes à hauteur de tête. Il y a de grands mouvements de pieds et de forts déplacements.

La musique de zeybek est lente. Il y a quatre sortes de zeybek :

  • Le zeybek lent
  • Le zeybek rapide
  • Le zeybek avec une cuillère
  • Le zeybek cassé

Les zeybek ont tous une forme caractéristique commune, mais les positionnements des bras et du corps diffèrent selon les régions. Le rythme est également très caractéristique : c'est un motif de neuf temps lents : 9/4 = 2 + 2 + 2 + 3 temps, ou 3 + 2 + 2 + 2, avec de temps à autres des variations.

À Kütahya, Afyon, Bursa, Eskisehir, Bilecik, Ankara, Uşak et à l'est de Balıkesir, en général, le zeybek avec une cuillère est préféré. Enfin, le type de zeybek joué à Burdur, Isparta, Antalya, Muğla et Denizli est appelé zeybek bouc et ce type a des rythmes plus vivaces.

InstrumentsModifier

RéférencesModifier

  1. (tr) http://www.turkuler.com/thm/zeybek.asp.
  2. (tr) Can Dündar: Sarı Zeybek: Atatürk'ün Son 300 Günü. Istanbul 1999.