Zabel Sibil Assadour

écrivaine arménienne
Zabel Assadour
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 70 ans)
Istanbul (Turquie)Voir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Cimetière arménien de Şişli (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Nom dans la langue maternelle
Զապէլ ԱսատուրVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
Զապէլ Յովհաննէսի ԽանճեանVoir et modifier les données sur Wikidata
Pseudonyme
ՍիպիլVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Djemaran de Scutari (d) (-)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Conjoint
Hrant Assadour (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Membre de
Общество «Азганвер аюяц» (d) ()Voir et modifier les données sur Wikidata
signature de Zabel Sibil Assadour
Signature

Zabel Assadour (arménien : Զապէլ Ասատուր), mieux connue sous son pseudonyme Sibil (Սիպիլ), née Zabel Khandjian (Զապէլ Խանճեան) le à Constantinople (Empire ottoman) et morte le dans la même ville, est une romancière, poétesse, écrivaine, éditrice, éducatrice et philanthrope arménienne ottomane[1].

Biographie modifier

Elle a fait ses études à l'Académie de Skoyar à Constantinople, où elle obtient son diplôme en 1879.

En 1879, elle a écrit le manuel Pratique de la grammaire contemporaine arménienne moderne (Գործնական քերականութիւն արդի աշխարհաբարի), un classique de grammaire qui a été révisé et réédité de nombreuses fois avec l'aide de son mari Hrant Assadour. Elle a également écrit des articles sur l'éducation et de pédagogie, ainsi que des poèmes pour les enfants.

Dans les années 1880, elle publie ses poèmes dans Massis et Hairenik. En 1891, elle publie son roman Le Cœur d'une jeune Fille (Աղջկան մը սիրտը) et un recueil de poèmes, Réflexions (Ցոլքեր), en 1902. Elle a également écrit des nouvelles, en particulier sur les femmes et pour le théâtre.

L'une de ses œuvres les plus célèbres est La Mariée (Հարսը)[2].

En 1901, elle épouse l'écrivain, journaliste et intellectuel Hrant Asadour[3].

Publications modifier

Notes et références modifier

  1. « Zabel Asadour », sur Abril Armenian Bookstore (consulté le )
  2. (en) « 9780918680372: The Bride - Asadour, Zabel; Parlakian, Nishan: 0918680379 », sur abebooks.com (consulté le )
  3. (hy) Toros Azadian, Ժամանակակից Դէմքեր : Ա. Զապէլ եւ Հրանտ Ասատուր, Istanbul, Gutenberg. G.N. Makasciyan,‎ (lire en ligne), p. 11

Voir aussi modifier

Bibliographie modifier

  • (en) Victoria Rowe, « Armenian writers and women's rights discourse in turn-of-the-twentieth-century Constantinople », Aspasia, The International Yearbook of Central, Eastern, and Southeastern European Women's and Gender History, Berghahn Journals, vol. 2,‎ , p. 44-69 (ISSN 1933-2882, lire en ligne)

Liens externes modifier